En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 24/01/2017
    Forum International de la Cybersécurité (FIC)

    Organisé conjointement par la Gendarmerie nationale, CEIS et EuraTechnologies, et co-financé par la région Hauts-de-France,…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
Schneider_Décembre2016_leaderboard

Global Switch, un exemple de ré-industrialisation réussie

BAN_PHONEFLEET_CONTROLER_300x250

En choisissant son nouveau partenaire pour garantir la sécurité physique de son extension et des infrastructures de son Campus de Paris, Global Switch donne l’exemple d’une activité de ré-industrialisation en cœur de ville, et génératrice d’emplois supplémentaires.

Les datacenters, parce qu’ils hébergent les plateformes informatiques des grandes sociétés nationales et internationales, sont des bâtiments qui nécessitent d’être opérés avec un très haut niveau de sécurité. La sécurité physique devient donc une composante de la sécurité globale, et gage de la disponibilité sans faille qui est exigée par ces clients, pour disposer non seulement de la puissance IT indispensable à leurs activités, mais aussi des infrastructures nécessaires pour leurs plans de continuation ou plans de reprise d’activité.

Les datacenters sont pourtant des bâtiments particuliers : ils sont souvent au cœur des grands centres urbains, pour disposer des alimentations électriques à la fois puissantes et redondantes qui leur sont nécessaires, et aussi parce qu’ils ont besoin d’une forte présence télécom. Cette présence au cœur des villes, avec une forte densité de population, n’est pas sans incidence sur les besoins en sécurité.

C’est dans ce contexte, et dans le prolongement de l’ouverture de l’extension de son Campus parisien, que Global Switch a soumis à appel d’offre la sélection de ses principaux prestataires, et en particulier pour le marché de la sécurité.

C’est la société ICTS / CESG qui a remporté cet appel d’offre, et son responsable M. Santiago Fornaguera nous explique les enjeux : « La demande de sécurité pour un datacenter est assez spécifique, et présente plusieurs dimensions. Il faut assurer un contrôle et le filtrage des accès physiques, empêcher les intrusions, mais aussi gérer le périmètre proche avec la supervision de la vidéosurveillance. Au total nous déployons donc désormais une équipe de 16 agents pour Global Switch. Il faut d’ailleurs signaler que l’activité de surveillance et de protection de sites sensibles est soumise aux accords de la Convention Collective des Entreprises de Prévention et de Sécurité, ce qui nous impose si nous gagnons un appel d’offre au détriment d’un confrère de reprendre au moins 85% des employés du site. Cela évite de créer une brèche dans le dispositif de sécurité par une rotation à 100% des équipes. Mais cela créé surtout pour les personnels une sécurité, tout en offrant à ceux qui le souhaitent des opportunités de mobilité professionnelle. Souplesse, sécurité, et respect des collaborateurs : voilà notre mode de fonctionnement ».

M. Sun Sundareswaran est le Responsable Sécurité de Global Switch, il insiste sur ce point : « Nous avons eu là l’occasion de mesurer directement l’implication des personnels concernés, qui – à une exception près – ont tous choisi de rester au sein de nos infrastructures, et pour ce faire de changer d’employeur ».

M. Sundareswaran donne aussi quelques précisions chiffrées quant à la sécurité : « Pour sécuriser les 48.000 mètres carrés de notre campus, nous nous avons mis en place des sas de gestion d’accès, pas moins de 336 cameras de surveillance, et quelques 677 lecteurs de badges et de gestion d’accès. Notre PC Sécurité est monitoré 24 heures sur 24, 365 jours par an, par une équipe de 12 personnes un mur d’écran permet l’analyse et le traitement des alarmes de tous types, et cette équipe sera portée à 16 personnes dans le courant de l’année pour couvrir l’ensemble des missions sécurité et surveillance. L’ensemble de ces agents ont une formation SSIAP 1 & 2, pour des secours de premier niveau. Coté accueil, notre service est constitué de 3 hôtesses, en cours de certification CQP, pour intégrer les notions de surveillance et de filtration. Elles ont pour mission l’accueil des visiteurs, gestion du standard téléphonique, préparation des badges d’accès au site selon les demandes des clients de Global Switch. Malgré le frein apparent que constitue ces précautions et restriction d’accès, notre services Accueil traite environ 150 demandes d’accès par jour, et reçoit environ 120 visiteurs et techniciens quotidiennement. Toutes les données saisies sont conservées en conformité à la loi Informatique et Liberté. La sécurité physique et en particulier incendie n’est pas en reste : nos bâtiments sont équipés de détecteurs ioniques, optiques, flamme et VESDA (Very Early Smoke Detector). Toute une gamme de dispositifs d’extinction vient les compléter selon la nature des locaux : extincteurs à eau, Co2, brouillard d’eau et gaz Inergen».

Yves Tavernier, Directeur Général de Global Switch France, conclut : « Notre activité est un bel et trop rare exemple d’une ré-industrialisation réussie, de celles que les acteurs publics et économiques appellent de leurs vœux puisque génératrice d’emplois sur plusieurs niveaux : les emplois directs des salariés GlobalSwitch, les emplois in situ de nos partenaires prestataires, les emplois des sociétés de services informatiques présentes sur le site en 24/7. Autant d’emplois qui, à leur tour, ont un fort impact économique sur l’environnement urbain de Clichy-Levallois . Le développement économique des technologies de l’information et de la communication tient ses promesses.

Global Switch appartient à Reuben Brothers.

Auteur : Frédéric Mazué

Notez cet article

Laisser un commentaire

Shadow IT

Pourquoi les utilisateurs souscrivent à des services Cloud sans l’accord du service informatique ?

Lire le livre blanc et les infographies

Sondage

Cadeau "geek": quel objet connecté sera sous votre sapin cette année? ( 4 réponses, maximum autorisé)

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Propagande djihadiste: un « délit de complicité » pour Google, Facebook, Twitter et les « opérateurs » ?

    Comment imposer à Google, Facebook, Twitter, de filtrer le contenu pour supprimer des contenus de…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Maîtriser la gestion et la gouvernance des données de référence

    Darren Cooper, Industry Consulting, Europe  chez  Stibo Systems SAS, plaide dans cet avis d'expert pour une…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • En octobre, hausse de 5% des logiciels malveillants, un pic proche de celui du début de l'année

    Le dernier Check Point Threat Index indique que le nombre de familles de logiciels malveillants actifs…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement
BAN_PHONEFLEET_2017_160x600
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Les 5 grands défis du DSI en 2016 - Comment transformer son SI sans perdre…

    > Voir le livre
  • L’ e-paiement, à l’heure de l’expérience client - mise à jour Octobre 2016

    > Voir le livre
PAN_IDC_skyscraper