En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 29/03/2017
    Documation 2017, les 29 et 30 mars

    Documation 2017 fera la part belle au « Digital Workplace »,selon l’angle de la sécurité, de la mobilité, du…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Création d'un site vitrine pour une infographiste
    Non Communiqué €
    > En savoir plus
  • Création d'un site catalogue pour un traiteur
    < 10 000 €
    > En savoir plus
  • Migration d'un site catalogue WorPress vers Ecommerce pour un libraire
    < 1 500 €
    > En savoir plus
Schneider_BackUPSApc_leaderboard

F1 un système de base de données géant signé Google

Schneider_BackUPSApc_pavé

Comme tous les géants de l'Internet, Google rencontre des difficultés pour gérer de façon fiable de très gros volumes de données. Jusqu'à présent, AdWords, qui est au cœur du système publicitaire de Google, s'appuie sur MySQL. Cependant Mountain View a entrepris de développer en parallèle son propre système de données.

Il s'agira d'un système de base de données relationnelles compatible SQL, s'appuyant sur un système de stockage distribué. La tolérances aux fautes est crucial pour Google et le système sera capable de faire de la réplication de données non pas « simplement' entre serveurs, mais entre datacenters.

Ce système de stockage distribué s'appelle le Google Spanner. Il s'agit d'une architecture de stockage/réplication capable de gérer plusieurs milliers de centre de données et plusieurs millions de serveurs. Au total c'est un exaoctet (10 puissance 18) de données qui peut être traité.

« Avec F1, nous avons construit un système hybride qui combine l'évolutivité, la tolérance de panne, le partitionnement dynamique, et tout cela à un coût bien inférieur, comparable aux systèmes « NoSQL » tout en conservant la facilité d'utilisation, les habitudes et la sécurisation que l'on attend d'une base de données relationnelle.  » explique Google.

Plus d'informations : le document de présentation de Google

Auteur : Frédéric Mazué

Notez cet article

Laisser un commentaire

Ransomware : état des lieux et protection- Webinaire 30 mars

Les ransomwares sont devenus l'une des menaces les plus répandues. Comprendre leur fonctionnement. Neuf étapes pratiques pour protéger votre entreprise. Webinaire de 10:30 à 11:30.

Info et inscription

Sondage

La volonté de développer le Numérique doit être un critère pour le choix du Président de la République ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Sites de rencontre : attention aux données sensibles

    Par Garance Mathias, Avocat à la Cour (www.avocats-mathias.com). A la suite de contrôles effectués en octobre 2014,…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Data Owner, Data Manager, Chief Data Officer… mythe ou réalité ?

    L’importance croissante de la maîtrise de la donnée a valorisé les fonctions directement liées à…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Protection des données en ligne : 1 Français sur 5 déclare ne rien connaître et avoir besoin d’aide

    Mozilla a interrogé au mois de février dernier plus de 30 000 membres de sa communauté sur…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement
BlueMind_Nouvelle version_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
Schneider_BackUPSApc_skycraper