En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 26/06/2017
    OW2con’17

    OW2 anime une communauté open source mondiale dédiée à l'essor de logiciels libres et un…

    en détail En détail...
  • 15/06/2017
    Forum CXP

    15 JUIN 2017 | Etoile Saint-Honoré, Paris 8 La journée annuelle du cabinet CXP dédiée…

    en détail En détail...
Celge_leaderboard

F1 un système de base de données géant signé Google

Global Knowledge_VEEAM_pave

Comme tous les géants de l'Internet, Google rencontre des difficultés pour gérer de façon fiable de très gros volumes de données. Jusqu'à présent, AdWords, qui est au cœur du système publicitaire de Google, s'appuie sur MySQL. Cependant Mountain View a entrepris de développer en parallèle son propre système de données.

Il s'agira d'un système de base de données relationnelles compatible SQL, s'appuyant sur un système de stockage distribué. La tolérances aux fautes est crucial pour Google et le système sera capable de faire de la réplication de données non pas « simplement' entre serveurs, mais entre datacenters.

Ce système de stockage distribué s'appelle le Google Spanner. Il s'agit d'une architecture de stockage/réplication capable de gérer plusieurs milliers de centre de données et plusieurs millions de serveurs. Au total c'est un exaoctet (10 puissance 18) de données qui peut être traité.

« Avec F1, nous avons construit un système hybride qui combine l'évolutivité, la tolérance de panne, le partitionnement dynamique, et tout cela à un coût bien inférieur, comparable aux systèmes « NoSQL » tout en conservant la facilité d'utilisation, les habitudes et la sécurisation que l'on attend d'une base de données relationnelle.  » explique Google.

Plus d'informations : le document de présentation de Google

Auteur : Frédéric Mazué

Notez cet article

Laisser un commentaire

Web Real Time Communication, la nouvelle révolution ?

Le WebRTC signifie « Web Real Time Communication » est un nouveau standard ouvert. Il permet de transférer en temps réel la voix, la vidéo, et le partage d’application d’un navigateur à un autre pour communiquer directement sur internet.

Plus d’information

Sondage

Attaques cyber: les DSI prennent-elles trop de temps pour mettre en place les mises à jour Windows ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Juridique - Sécurité des données : condamnation de la société ALLOCAB par la CNIL

    Par une décision du 13 avril 2017, la formation restreinte de la CNIL a prononcé…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Exclusif Abattre le ransomware WannaCry – Qu’est ce qui a changé ?

    Le ransomware qui se cache derrière les attaques mondiales qui secouent la planète actuellement est connu…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Le cyberespionnage motive aujourd'hui 21 % des attaques

    Si 73 % des attaques sont motivées par des questions financières, le cyberespionnage acquiert aujourd'hui…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement
BlueMind_Nouvelle version_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Sécuriser le Cloud public et le cloud hybride

    > Voir le livre
  • Les 7 erreurs majeures qui font "dérailler" votre projet CMS (et comment les éviter)

    > Voir le livre
Global Knowledge_VEEAM_skycraper