En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 06/03/2017
    Big Data 2017

    Le Big Data se place aujourd’hui au cœur du processus décisionnel. Combiné au Machine Learning…

    en détail En détail...
  • 22/03/2017
    Salons Cloud Computing World Expo et Solutions Datacenter Management

    Du Datacenter au Cloud : voilà qui mérite une visite à la prochaine édition des…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Audit réseau informatique pour une structure de 63 personnes.
    < 1 500 €
    > En savoir plus
  • Refonte de site Internet vitrine ( SPA) Bien être
    600 €
    > En savoir plus
  • Création de site E-Commerce dans la vente de bijoux et accessoires
    <2500 €
    > En savoir plus
IFP_Panorama2017_leaderboard

Drones volants, robots de demain… l'UPMC lance 2 chaires en robotique avec RTE

BAN_PHONEFLEET_2017_300x250

L’UPMC et sa fondation partenariale lancent, avec le soutien de RTE (Réseau de Transport d’Electricité), deux chaires de recherche dans le domaine de la robotique. L’une des chaires portera sur les mini drones autonomes et l’autre sur les systèmes robotiques d’intervention en milieux contraints. RTE soutient leur création à hauteur de 3 millions d’euros répartis sur 5 ans, soit le montant le plus important que l’université ait reçu d’une entreprise dans le cadre de sa fondation partenariale. RTE renforce ainsi ses actions de recherche et développement en faveur de l’usage de la robotique pour innover sur les méthodes de maintenance de son réseau. RTE souhaite tirer parti des progrès technologiques réalisés en robotique et ainsi améliorer l’efficacité des opérations réalisées et la sécurité des opérateurs.

Les recherches seront réalisées au sein de l’Institut des Systèmes Intelligents et de Robotique (ISIR) de l’UPMC. Des chercheurs spécialisés dans la mécanique, l’intelligence artificielle, le traitement du signal ou l’automatique pourront être associés à ces recherches. Le financement des chaires couvrira le salaire des titulaires, l’achat de matériel et le recrutement d’ingénieurs de recherche et de thésards… Elle fournira aussi un cadre privilégié aux étudiants de l’UPMC, qui recherchent un stage lié de près ou de loin, à ces thématiques.

Les mini drones autonomes sont des robots volants. Ils sont désormais déployés à large échelle dans le cadre d’opérations militaires et des applications civiles sont en cours de développement. Cette technologie progresse rapidement, le principal frein actuellement étant lié au vol dans des conditions aérologiques difficiles et des environnements complexes en toute sécurité. La chaire mini drones autonomes prendra en charge la recherche sur les robots de type drone pour les rendre à terme plus opérationnels et étendre leur potentiel d’utilisation, notamment dans des environnements complexes. Elle cherchera également à développer des applications dédiées à l’inspection et à la surveillance de structures, notamment le diagnostic des infrastructures de RTE (pylônes et lignes) afin d’optimiser les opérations de maintenance. Cette chaire est dirigée par Pascal Morin dont les activités de recherche se focalisent sur la conception automatique, la modélisation et le contrôle des systèmes robotiques redondants.

La chaire Systèmes Robotiques d’Intervention en Milieux Contraints est dédiée à la conception et au développement de méthodes et d’outils associés, pour développer des systèmes robotiques dédiés à des applications industrielles en milieux contraints. Le « robot de demain », dédié à la maintenance industrielle, serait pensé comme un outil d’assistance. Ces travaux porteront particulièrement sur la maintenance d'installations électriques à haute tension (postes de transformation électrique et pylônes). Grâce à une interface très ergonomique, les équipes de RTE pourront choisir le mode de fonctionnement du robot : automatique, guidage, apprentissage… Le robot serait alors adaptable à de nombreuses interventions. Cette chaire est dirigée par Vincent Padois, maître de conférences en Robotique et en Informatique à l'ISIR depuis 2007.

Auteur : Frédéric Mazué

Notez cet article

Laisser un commentaire

NOTRE GRAND SONDAGE : VOS BUDGETS IT

Quelles ont été vos dépenses en 2016 ? Quel est votre budget pour 2017 ? Prenez 3 minutes pour répondre à notre sondage en ligne, et vous recevrez en avant-première les résultats détaillés l’ enquête.

Participer au sondage

Sondage

Vos résolutions pour 2017

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Digital: tous soumis au droit américain ? L'avocat O. Itéanu met les pieds dans le plat

    Tous soumis au droit américain ? C’est le thème central de ce 5ème livre de l’avocat…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • 2017 : année de l’adoption massive du SD-WAN

    David Hughes, fondateur et PDG de Silver Peak s’est penché sur les perspectives 2017 en matière…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • La sécurité : des gains financiers à la clé pour les entreprises

    La sécurité peut-elle être un levier de croissance pour l’entreprise ? Oui, répond une enquête mondiale…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement
Tsystems_Cloud_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • En route vers l'archivage électronique : et vous, vous faites quoi pour vos documents numériques…

    > Voir le livre
  • CENTRES DE SERVICES PARTAGÉS

    > Voir le livre
BAN_PHONEFLEET_2017_160x600