En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 26/06/2017
    OW2con’17

    OW2 anime une communauté open source mondiale dédiée à l'essor de logiciels libres et un…

    en détail En détail...
  • 03/07/2017
    Cloud Week 2017

    La Cloud Week 2017 se déroule du 3 au 7 juillet 2017 dans différents lieux…

    en détail En détail...
Celge_leaderboard

Emplois high tech en 2017 : une croissance de 48 %, mais pas assez de femmes et de profils marketing

qualiac_hautecouture_300x250

Pour Tech In France qui se veut le porte-parole de l’industrie du numérique en France en regroupant 400 éditeurs et sociétés internet, l’emploi dans la tech va bien se porter en 2017, mais il manque des femmes et une pénurie de profils se dessine.

La 3ème édition du baromètre « People in Tech » consacré au marché de l’emploi de la Tech est optimiste : avec 7282 recrutements déclarés en 2016 et 10 831 anticipés par les mêmes acteurs en 2017, la dynamique de l’emploi est très positive. « Si le premier chiffre ne traduit pas forcément une évolution significative du fait du taux de turnover du secteur, le second dénote une croissance de 48 %, en phase avec les prévisions de conjoncture qui marquent un net rebond anticipé en 2017 », indique le rapport. Dans le détail, il observe une dynamique de recrutement de + 25 % pour les métiers du marketing qui il est vrai, en moyenne, ne représentent que 6 % des effectifs d’une entreprise dans la tech en France. Cette tendance se démarque nettement du taux de recrutement de l’ensemble des autres métiers qui est de 16 %. Il note également que, pour 61 % des entreprises, le recrutement de jeunes diplômés permettrait de stimuler le département de R&D.

40 % des entreprises voient les difficultés de recrutement s’accroître

Pour autant, la pénurie de profils se lit déjà dans les difficultés de recrutement décrites par les sondés. 40,4 % des entreprises expriment plus de difficulté à recruter que les années précédentes. Si le marché de l’emploi a massivement recours aux Job boards, et en particulier à LinkedIn qui écrase la concurrence d’après les intéressés, les cycles de recrutement demeurent longs : 1 emploi sur 2 met entre 3 et 6 mois à être pourvu, des délais qui peuvent être plus longs dans le cas d’un recrutement de développeur ou d’un consultant. Développeurs dans les technologies autour du Cloud et du Big Data, ou bien consultants métiers associant la double compétence (IT et métier) arrivent ainsi en tête des profils les plus recherchés. On note, par ailleurs, que le candidat idéal a un cursus bac + 5 et est expérimenté.

Métiers : trop peu de femmes et d’effectifs marketing

Le secteur de la tech, qui représente une population moyenne plus jeune (36 ans en moyenne), plus formée et plus flexible, offre des perspectives de carrière intéressantes. Le taux de CDI, de 94,8%, est nettement supérieur à la moyenne nationale qui est de 87,9 % (source : pôle emploi 2016). En termes de rémunération, la tech offre également des perspectives attractives : par exemple, le salaire médian pour les ventes s’élève à 61 134 euros brut par an. Ces marqueurs sont le reflet du dynamisme du secteur.

Emploi tech

Emploi : une population jeune et masculine

 

 

 

 

 

Emploi tech - % de télétravail

Le télétravail progresse lentement. Les PME (10-100m€) ont moins intégré l’évolution vers le télétravail que les ETI ou les startups et TPE.

Malgré le dynamisme du secteur et une population jeune, les femmes sont peu présentes. Seulement 29,8 % de la population active de la Tech sont des femmes alors qu’elles représentent 48,1% de la population active française. La France se singularise par sa focalisation sur la conception des produits : alors qu’un employé sur trois est un développeur, les équipes marketing sont en revanche quasiment aux abonnés absents. Un rapport qui explique, sinon renforce, le faible de taux de féminisation de l’emploi dans la tech.

pourcentage des femmes

Pourcentage des femmes dans les effectifs. Les startups sont les moins bien placées.

Tech In France souhaite un véritable plan national sur l’emploi dans la Tech

Tech In France s’inquiète : « Cette étude reflète le dynamisme du secteur de la tech dans le recrutement tant par le nombre de CDI proposés que par la jeunesse de la population active dans ce secteur. Pour autant, au vu des difficultés que rencontrent d’ores et déjà les entreprises et des projections de l’Union européenne, il apparaît clair que des actions de politiques publiques doivent être amorcées au plan national. » Alors que près de 900 000 emplois seront vacants dans le secteur du numérique à l’horizon 2020 selon les estimations de l’Union européenne (étude européenne E-sills 2013), pour Tech In France, il est nécessaire de développer des actions de politiques publiques efficaces dans le cadre de l’éducation, de l’enseignement supérieur et de la formation.

Il souhaite, d’une part, que l’enseignement supérieur fasse évoluer son offre pour répondre aux besoins de mains d’œuvres numériques, en proposant des cursus spécialisés dans le numérique, dédiés aux métiers de la tech de demain. A ses yeux, il conviendrait également de développer des cursus diplômants spécialisés dans le numérique dès le lycée. A ce titre le développement des cours de code et d’algorithmiques dans le cadre du programme Grande Ecole du Numérique en est un parfait exemple. D’autre part, Tech In France appelle à valoriser les offres de formation des salariés. Dans le secteur de la tech, 36 % des salariés ont reçu une formation et 65 % des entreprises n’utilisent pas la totalité du versement de leur OPCA. Selon le bilan publié par le gouvernement au mois d’août, seulement 3,3 millions de salariés ont activé leur Compte Personnel de Formation (sur 16 millions de salariés dans le privé), et seul 470 000 formations ont été validées.

Emploi tech -Niveau de formation recherché

Les PME recrutent plus volontiers en-dessous de bac +3 en comparaison des autres segments. Ce segment présente aussi les plus faibles taux de turnover, la formation en interne y étant davantage pratiquée.

 

Enquête réalisée du 1er juillet au 30 septembre 2016 auprès de 144 entreprises répondantes et représentant 24 093 salariés en France sur les 72 531 que compte le secteur.

 

Auteur : Juliette Paoli

Notez cet article

Laisser un commentaire

Web Real Time Communication, la nouvelle révolution ?

Le WebRTC signifie « Web Real Time Communication » est un nouveau standard ouvert. Il permet de transférer en temps réel la voix, la vidéo, et le partage d’application d’un navigateur à un autre pour communiquer directement sur internet.

Plus d’information

Sondage

Attaques cyber: les DSI prennent-elles trop de temps pour mettre en place les mises à jour Windows ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
  • EDITO n°15

    Recrutons :  Dirigeant (France) - H/F, CDD 5 ans,  Poste basé à Paris 8e, à pourvoir…

  • Le Big Data au service des métiers

    Plusieurs études de cas confirment la percée actuelle du big data. Examinons comment extraire de…

Témoignages
Juridique
  • Vers un possible durcissement des sanctions de la CNIL ?

    Laurent Badiane, associé, et Charlotte de Dreuzy, avocate du département IP/IT du cabinet KGA Avocats reviennent…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • La cybersécurité, aussi une problématique d'organisation

    Le 23 janvier, l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information a diffusé sa nouvelle…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Emploi cadre : bonne santé du secteur informatique

    Dans l'ensemble, l'emploi cadre est en bonne santé en France selon l'Apec qui fait le…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement
elo_processus pointe_skyscraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • 10 problèmes de réseau courants que PRTG Network Monitor vous aide à résoudre

    > Voir le livre
  • Déploiement de petites salles serveurs et de micro-datacenters

    > Voir le livre
elo_processus pointe_skyscraper