En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 23/01/2018
    FIC 2018

    Pour son 10ème anniversaire, le Forum International de la Cybersécurité (FIC) réunira l’ensemble des acteurs…

    en détail En détail...
  • 06/12/2017
    Paris Open Source Summit

    Paris Open Source Summit, premier événement européen libre et open source, est le fruit de…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Audit réseau et sécurité pour un fabricant de matériel électronique
    A déterminer €
    > En savoir plus
  • Création d'un site E-commerce - Tous CMS acceptés
    < 3 000 €
    > En savoir plus
  • Préparation des données de 7 ERP existants en vue de leur migration et intégration dans un nouvel ERP
    Non Communiqué €
    > En savoir plus
ITrust_SOC_leaderboard

Phablettes : les PC de demain

GlobalK_Azure _pave

Les phablettes, dont les grands écrans HD fascinent, ont été les vedettes fin février du MWC, le salon mondial des mobiles, qui se déroule chaque année à Barcelone. Entre smartphones et tablettes, elles sont omniprésentes au catalogue des vendeurs de mobiles.

Si le marché des tablettes devance désormais celui du PC, on se pose des questions sur la nature du terminal idéal à adopter dans les entreprises : sera-t-il un mélange de téléphone et de tablette, transportable et toujours connecté ? Si tel est le cas, les phablettes, qui fusionnent les atouts des mobiles et des tablettes tactiles, paraissent être le nouveau bloc-notes idéal, léger et doté souvent des mêmes applications que le PC. Seuls les claviers sont absents. Il faut soit saisir les documents sur les touches à l'écran soit, pour certains modèles dotés de liens Bluetooth ou d'une connectique physique, les relier à un clavier adéquat. Mais, à part HP et Lenovo, peu de fabricants mettent en avant cet avantage.

Les phablettes disposent de cartes Sim pour se relier aux opérateurs, via la 3G ou 4G, et paraissent être en tête de la course à l'innovation. Elles se distinguent des tablettes classiques par leur plus petite taille d'écran, entre 5 et 7,5 pouces (de 12,5 à 19 cm de diagonale), adaptée à la main, et des smartphones, certes moins coûteux, mais disposant de petits écrans pas toujours lisibles.

Un choix lié à la taille des mains

Un avantage, car les tablettes de plus de 8 pouces finissent par être difficilement utilisables en situation de mobilité. Trop grandes, trop lourdes parfois. Si on les tient à deux mains, on ne peut saisir qu'une petite partie de l'écran. Et si on les prend d'une seule main, il faut solidement les tenir, au regard du poids, ou les poser sur l'avant-bras, ce qui n'est guère pratique. Et si l'on veut s'en servir et appuyer dessus avec ses autres doigts de manière précise, cela devient difficile. Du coup, tôt ou tard, par fatigue, il faut poser les tablettes sur un support ou sur ses genoux… et là, on se dit que les tablettes comme les grands écrans HD méritent d'être fixes ou du moins d'être «accrochées».

Le cœur de gamme des phablettes se situe, on l'a dit, dans la tranche des 5 à 7,5 pouces, maxi 8 pouces. Avec leur prix abordable, de 250 à 450 € (690 € pour celles vendues comme des appareils photos), elles concurrencent et remplacent les tablettes mais aussi les PC portables du fait de leur poids léger. En décembre dernier, on en comptait trois ou quatre sur le marché. Depuis le salon de Barcelone, elles sont plus d'une douzaine. Les manipuler, c'est les adopter. Pour les voir, il faudra se rendre dans les boutiques des opérateurs mais plus certainement dans les boutiques informatiques et les supermarchés.

Une sélection de 11 modèles, remarqués au MWC 2014

AcerLiquid S2

Il filme en 4K

Il est doté d'un écran 6 pouces IPS Full HD (1 920 x 1080 pixels), sous lequel se cache le fameux processeur Qualcomm Snapdragon 800 cadencé à 2,2 GHz, et couplé à 2 Go de Ram. Côté stockage, on compte sur 16 Go d'espace interne, extensible grâce à une carte micro-SD. Il ne faudrait pas oublier l'excellent capteur photo de 13 mégapixels capable de tourner des vidéos en 4K, comme les autres «caméras» Médiapad de Huawei ou le Grand Mémo de ZTE. Sa connectivité Bluetooth 4.0 et, bien sûr, le support du réseau 4G, le distingue des anciens modèles 3G. Avec son grand format, le Liquid S2 impressionne. Il atteint des dimensions de 166 x 86,2 x 8,9 mm pour 229 grammes. Tournant sous Android 4.4.4, il est vendu 549 €.

FonepadME371MG d'Asus

La phablette 7» la moins chère

Ce modèle 7 pouces sous Android 4.1 est équipé d'un écran IPS de 1 200 x 800 pixels. Doté d'un processeur Intel Atom Z2420 de 1,2 GHz, il intègre 1Go de mémoire vive et 16 Go de stockage. Ses dimensions de 19,6 x 12 x 1 cm, pour un poids plume de 340g, le range dans les grands modèles. La connectique se compose d'une prise micro-USB, d'un connecteur Jack, et d'un lecteur de carte mémoire (type micro-SD jusqu'à 32 Go). Bluetooth 3.0 et Wifi b/g/n sont au rendez-vous. Il dispose d'une puce GPS et d'une webcam (1,2 mégapixels). Compatible 3G, c'est le moins cher du marché, à 219,90 €.

HPSlate VoiceTab

Deux emplacements Sim

HP présentait pour la première fois lors du salon de Barcelone ses Slate VoiceTab de 6 et 7 pouces qui fonctionnent sous Android 4.2. Les VoiceTab seront disponibles respectivement à partir du mois de mai en France pour 229 € et 259 €. Elles seront distribuées dans les réseaux classiques, et non pas, a priori, chez les opérateurs. Très fluides, elles exploitent un processeur quatre cœurs Marvel PXA1088 de 1,2 GHz qui affiche ses programmes sur l'écran 6 pouces de 1 280 x 720 pixels, ou 7 pouces de 1 280 x 800 pixels. Côté mémoire, elles disposent de 1 Go de Ram, de 16 Go de flash et d'un port micro-SD pour recevoir au maximum 32 Go de données. Dotées chacune de deux emplacements pour cartes Sim, elles peuvent servir à deux services d'opérateurs différents. HP mettait l'accent sur son programme «HP DataPass» un forfait gratuit disponible sur le grand modèle, qui permettra d'exploiter Wifi et réseau mobile 3G+ avec 250 Mo de data par mois. La formule serait à l'étude en France.

DellVenue

Pour les flottes d'entreprises

Chez le grand concurrent Dell, la nouveauté tenait au modèle Venue, mais la discrétion était de mise, l'appareil visant surtout les flottes d'entreprises. Le modèle 7 pouces fonctionne grâce à un récent processeur Intel Atom Z2760 (gamme Clover Trail) cadencé à 1,6 GHz tandis que le modèle 8 pouces tourne à 2 GHz. On trouve sur les deux modèles 2 Go de Ram, une définition d'écran de 1 280 x 800 pixels, deux caméras, 16 Go de disque SSD avec un port micro-SD. Pas de port USB mais le Wifi, le Bluetooth et la possibilité d'ajouter un module 4G en option, élément décisif qui montre que Dell ne veut pas trop s'engager dans un terrain ultraconcurrentiel et donc à faible marge.

AsusNexus 7

Une résolution canon

La Google Nexus 7 (2013) est déjà la seconde génération de la tablette fabriquée par Asus pour Google. Celle-ci est plus fine et plus puissante que la première, et son prix toujours très attractif, à 269 € pour la version 32 Go. Son écran de 7 pouces a une résolution remarquable de 1 920 x 1 200 pixels, avec une densité de 323 ppi (un record selon Google). Quant au processeur, il s'agit d'un Qualcomm Snapdragon S4 Pro cadencé à 1,5 GHz. Le Wifi double bande (2,4 GHz/5 GHz) 802.11 a/b/g/n, le Bluetooth 4.0 et NFC (Android Beam) ne sont pas encore complétés par une carte pour une version mobile 4G. Cette dernière devrait apparaître dans les mois qui viennent. Avec une petite différence de prix d'une quarantaine d'euros avec la version actuelle, et dotée de la VoIP sur Wifi, elle mérite d'être étudiée de près.

HTCOne Max

Tablette,mobile et caméra

HTC a remis au goût du jour son modèle Max, lancé l'an passé. Doté d'un écran de 5,9 pouces, il affiche un 1080p Full HD. Son processeur Snapdragon 600 de Qualcomm est un quadruple cœur à 1,7 GHz qui fonctionne avec Android 4.3 et HTC Sense, une surcouche dans le style Windows Phone. Les 16 Go de Ram et 32 Go de flash ne suffiront pas à stocker les images que l'on peut prendre avec un objectif 28 mm f/2.0 lié au processeur HTC ImageChip 2. La prise d'image en intérieur peut avoir lieu avec cinq niveaux de flash adaptés automatiquement selon la distance du sujet. La caméra est aussi Full HD 1080p avec une résolution vidéo HDR excellente. Elle réunit une tablette, un mobile et une caméra en un seul mobile. La connectique est très complète avec une prise Jack audio-stéréo 3,5 mm, une interface de paiement NFC et le Bluetooth 4.0 avec aptX. Le Wifi dans ses versions IEEE 802.11 a/ac/b/g/n et la technologie DLNA permettent d'envoyer les images et les films en direct sur une TV adaptée. Vendu entre 480 € et 690 € sur Internet en fonction de la capacité de stockage, son prix devrait baisser car la nouvelle concurrence qui vise aussi les amateurs de photos est bien moins chère.

MédiapadX1 de Huawei

Une bonne combinaison

Chez Huawei, le Médiapad X1 impressionne avec ses 18,4 cm de haut et ses 10 cm de large sur 0,7 cm d'épaisseur. Il ne pèse que 239 grammes. Au premier coup d'œil, c'est surtout son superbe écran de 7 pouces qu'on remarque. Avec sa résolution de 1 920 x 1 200 pixels, il occupe 80 % de la face avant, faisant penser aux écrans plats de télévision. Il repose sur un processeur HiSilicon Kirin 910 Quadcore 1,8 GHz (basée sur une architecture ARM quadruple coeur Cortex-A9). Il offre 2 Go de Ram, 16 ou 32 Go de stockage flash que l'on peut augmenter de 32 Go grâce au port micro-SD. Deux caméras (5 et 13 mégapixels), un port Wifi a/b/g/n (2.4 et 5 GHz), un port Bluetooth 4.0 et un emplacement Sim pour une connexion 4G complètent l'appareil. Fonctionnant sous Android 4.2, il dispose d'un système de mini App que l'on avait déjà vu sur les modèles Notes de Samsung, ou le récent HTC One Max, une manière d'innover en simplifiant l'accès aux principales applis. Le plus surprenant est que l'appareil dispose d'un capteur photo principal de 13 mégapixels capable de filmer en Full HD. Pour supporter cette caméra, la batterie de la phablette atteint les 5000 mAh, un record ! Pour 399 €, il devrait convaincre tous ceux à la recherche d'un combiné PC, mobile et caméra vidéo.

LenovoS930

L'entréede gamme

Avec son l'aspect «métallique», le S930 offre un écran IPS 6 pouces en résolution HD 1 280 x 720 pixels et un processeur quatre cœurs MT6582 de chez MediaTek cadencé à 1,3 GHz. Outre 1 Go de Ram, il offre 8 Go de stockage et un port d'extension, le GPS, le Wifi, le Bluetooth, un appareil photo de 8 mégapixels et une caméra frontale (1,6 mégapixels), qui le présentent comme un bon appareil photo. De manière originale, il dispose d'un double haut-parleur Dolby Stéréo Plus et d'une batterie de 3000 mAh. Il est compatible avec les réseaux WCDMA et GSM et il supporte les cartes dual Sim. Le Lenovo S930 ne mesure que 17 x 8,6 x 0,9 cm et tourne sous Android 4.2 par défaut. Il est vendu 319 dollars aux USA. Le retrouvera-t-on en France ? Depuis l'acquisition de Motorola Mobility, Lenovo n'a pas encore déclaré sa stratégie pour l'Europe et la France…

NokiaLumia 1320

Un bon mobile 4G

Chez Nokia, la phablette de 6 pouces, c'est la Lumia 1320 sous Windows Phone qui est d'abord un téléphone 4G doté d'un écran d'une définition de 1 280 x 720 pixels. Elle fonctionne avec le classique chipset double cœur Qualcomm Snapdragon S4 de 1,7 GHz, épaulé par 1 Go de mémoire vive, l'ensemble alimentant en données une puce graphique Adreno 3. Même s'il ne dispose que d'un capteur photo de 5 Mpx, il est capable de filmer en Full HD 1080p. Bluetooth, Wifi et GPS complètent le tout. Son prix, de 290 € à 320 €, le rend très accessible.

GrandMémo II LTE de ZTE

Taille mannequin

Chez ZTE, c'est l'OS open source Firefox qui faisait le buzz parmi les développeurs. Mais sur le stand, c'était la phablette Grand Mémo qui retenait l'attention de centaines de visiteurs. Présenté par une escouade de splendides mannequins en minijupes, aux antipodes des petites chinoises un peu sévères des années précédentes, le Grand Mémo ultramince a bien lui aussi une taille «mannequin» avec ses dimensions de 16,2 x 8,3 x 0,7 cm. Son revêtement doux le rend très agréable au toucher. Il fonctionne sous Android 4.4. Son Qualcomm Snapdragon 400 est accompagné de 2 Go de mémoire vive et de 16 Go de stockage. L'appareil photo-caméra arrière dispose de 13 mégapixels, une paille pour un mobile à moins de 400 €. Outre son objectif F2.2, il propose aussi en façade une caméra de 5 mégapixels. Il fonctionne en 4G et devrait être distribué à partir de mai dans l'Hexagone.

SamsungGalaxy Mega 6.3

Deux applis sur le même écran

Avec son écran de 6,3 pouces en LCD d'une résolution HD de 1280 x 720, le Galaxy Mega 6.3 paraît être, au premier coup d'œil, une énième phablette 4G sous Android 4.2. Doté d'un processeur Snapdragon 400 comme le Nokia Lumia 1320 ou le HTC One Max, le Galaxy Mega offre une petite mémoire de 1,5 Go et 16 Go de stockage. Sa caméra arrière de 8 mégapixels est couplée à une caméra avant de 5 Mpx. Il est équipé de toute la connectique rêvée, mais la vraie nouveauté se situe au niveau de l'affichage avec partage d'écran qui s'adapte au mode paysage. Par exemple, lorsque l'on veut consulter son agenda en tenant l'appareil à l'horizontale, les informations de la journée apparaissent sur la droite. Pour les mails, la liste s'affiche sur la gauche et le détail du mail sélectionné sur la droite. L'option de partage d'écran permet aussi de séparer son écran pour utiliser 2 applications simultanément. Les applis Android doivent être modifiées pour utiliser ce mode, mais les logiciels Contact, S memo, Polaris Office, YouTube, Maps, Gallery, Video Player, Navigateur, Chrome, Email, Gmail, Facebook, Message, Gtalk et bien d'autres fonctionnent déjà ainsi. Plus ancien mais plus puissant, le Galaxy Note 3 est l'autre phablette du coréen. A plus de 550 € contre 350 € pour le Galaxy Mega, on peut se poser des questions sur le réel intérêt d'une tablette désormais au prix du Galaxy Note 3. Mais les prix peuvent s'effondrer rapidement et, dans ce cas, il faut mieux attendre un peu.

Auteur : Thierry Outrebon

Dossier publié dans Solutions Logiciels N°46

Phablettes : les PC de demain
Notez cet article

Laisser un commentaire

Réinventer les processus à l’heure de la transformation numérique

Comment mettre en place une approche BPM -Collaboration IT / métier efficace –Retour d’expériences. Webinaire : mardi 28 novembre de 11h00 à 11h45, avec CXP Group.

Infos et inscription

Sondage

Noël : quel cadeau High tech pour vous même ou vos proches? (3 choix possibles)

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Piratage de données : action en nom collectif au Canada contre Equifax

    Une action en nom collectif (class action) a été lancée mardi au Canada afin d'obtenir…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Lutte contre la fraude, enjeu stratégique de l’ère numérique

    Un projet de dématérialisation des processus ne peut plus être conçu indépendamment d’un système de…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Budgets IT EMEA en 2018 : +4,9% selon Gartner

    A l’occasion de son symposium annuel, qui s’est terminé aujourd’hui, 9 novembre à Barcelone, Gartner…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

elo_processus pointe_skyscraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Communications unifiées : la mobilité et la collaboration au cœur des métiers

    > Voir le livre
  • Livre blanc « Digital Needs Trust " : pour construire ensemble un écosystème digital européen…

    > Voir le livre
Universign_maitrisez risques signature elec_skycraper