En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 20/03/2018
    Edition 2018 des salons Solutions RH

    L’édition 2018 du rendez-vous de toute la communauté RH, avec 3 grandes manifestations aura lieu…

    en détail En détail...
  • 21/03/2018
    Cloud Computing World Expo et Solutions Datacenter Management

    La 9ème édition de l’évènement phare du Cloud et des datacenters a lieu les 21…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Création d'un site e-commerce pour la vente d'accessoires mobiles et informatiques
    A déterminer €
    > En savoir plus
  • Création d'un site e-commerce pour la vente de miel
    < 1 500 €
    > En savoir plus
  • Site internet de réservation dans le domaine VTC
    < 5 000 €
    > En savoir plus
Global K_Data scientist_leaderboard

Les e-commerçants à l’affût pour améliorer le taux de conversion

Schneider_SMARTBUNKER_pavé

Pousser l’internaute ou mobinaute à finaliser ses achats est une priorité du commerce en ligne confronté à de nombreux abandons. C’est l’objectif de solutions de paiement en cash ou par prélèvement, et d’e-Merchandising présentées au salon e-commerce 2013 à Paris.

L’heure est à la croissance… en ligne ! Le nombre de transactions sur Internet a progressé de 20% au 2e trimestre 2013 par rapport au même trimestre en 2012, selon la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad). Les Français ont dépensé 12,2 milliards d’euros en ligne sur la période (+16% sur un an). En moyenne, les cyberacheteurs français ont réalisé 5,5 achats en ligne et dépensé en moyenne 476 euros. Fin 2013, on devrait compter plus de 135 000 sites marchands actifs. Ainsi, la concurrence est rude, quel que soit le secteur. Pour se distinguer et augmenter leur taux de conversion, les solutions de paiement et d’eMerchandising fleurissaient sur les pavés du salon e-commerce 2013, qui a eu lieu à Paris du 24 au 26 septembre.

Payer en liquide

Pour élargir le public de cyberacheteurs aux sceptiques quant à la sécurité des paiements en ligne, ou à ceux qui ne disposent pas de carte bancaire, et adeptes du commerce de proximité, Ticket Surf International (TSI) a lancé YesByCash à l’occasion du salon. L’internaute remplit son panier d’achat, choisit la solution YesByCash et imprime un code-barres. Il paye en espèces en point de vente ou par un autre moyen de paiement sa commande. L’information transite par TSI vers le site marchand qui livre le colis. 4000 points de vente de sept réseaux buralistes offrent ce moyen de paiement. Côté sites marchands, TSI est en phase pilote avec «un grand site de e-commerce».

TSI offre déjà une solution alternative aux réfractaires au paiement en ligne avec des cartes prépayées distribuées en France et en Belgique dans plus de 65 000 points de vente ; Ticket Premium est un code prépayé permettant aux personnes majeures de régler leurs transactions sur des sites de e-commerce, poker, paris sportifs et hippiques, jeux… Même principe pour Ticket Surf qui permet aux mineurs de payer sur une sélection de sites appropriés.

Payer par prélèvement

Autre solution existante mais encore peu médiatisée, celle de paiement par prélèvement SEPA proposée par Slimpay, établissement de paiement agréé par la Banque de France, fondé en 2009. L’internaute titulaire d’un compte bancaire dans l’espace unique de paiement européen (Single Euro Payment Area/SEPA : 33 pays) renseigne ses informations bancaires figurant sur son relevé d’identité bancaire. Puis il valide le mandat de prélèvement par signature électronique via un code à usage unique reçu par SMS. La solution est particulièrement adaptée pour les abonnements ; ainsi EDF ou Relay, Sanef pour le télépéage, ou le bouquet de chaînes TV beIN Sport proposent ce moyen de paiement. D’autres sites le proposent, comme La Fourchette ou PriceMinister pour l’encaissement des sommes dues par les vendeurs professionnels abonnés aux services «SuperBoutiques» de la place de marché. «L’intégration de SlimPay nous a permis de multiplier nos ventes par deux par rapport au prélèvement classique version papier, indique Olivier Gradel, B’Dom, filiale d’assistance informatique à domicile du groupe Boulanger. Nos consommateurs sont à un clic du concurrent, aussi est-il important d’éviter la rupture dans le tunnel de paiement. Côté gestion administrative, les données saisies sont bien plus fiables qu’au temps du papier, et nous gagnons chaque mois trois jours de travail.»

Croissance attendue pour le portefeuille électronique

Le portefeuille électronique, ou e-wallet pour les anglo-saxons a le vent en poupe. Paypal l’a popularisé en 1999. Il s’est imposé également pour les portefeuilles dématérialisés de cartes de fidélité : près de 3 millions de téléchargements. C’est ce que montre une étude «E-wallets : paiement de demain?», publiée en octobre par Limonetik, spécialiste des paiements alternatifs sur le Net, EBRC, expert européen en solutions ICT, et ADN’Co, cabinet de conseil indépendant spécialisé dans le secteur de la monétique. L’étude montre que les paiements par portefeuille électronique devraient atteindre 5 milliards d’euros en 2013. Les prévisions pour 2016 oscillent entre 17 milliards ? (scénario conservateur) ou 30 milliards (scénario optimiste).

Limonetik est une société française qui offre depuis 2010 une plateforme monétique SaaS de connexion entre les moyens de paiements et les sites marchands. B2B, elle connecte à l’heure actuelle une quarantaine de moyens de paiement à une centaine de marchands.

Jean Kaminsky

Auteur : Christine Calais

Dossier publié dans Solutions Logiciels N°43

Les e-commerçants à l’affût pour améliorer le taux de conversion
Notez cet article

Threat Intelligence Report

À travers sa plateforme de cyberveille mondiale, NTT Security analyse 40 % du trafic Internet dans le monde. Découvrez le dernier rapport du centre mondial de cyberveille (Global Threat Intelligence Center) sur l’état des menaces au troisième trimestre 2017

Lire le rapport

Sondage

Noël : quel cadeau High tech pour vous même ou vos proches? (3 choix possibles)

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
  • Huawei Connect 2017

    Huawei Connect 2017 Démonstration de force d’un géant encore méconnu ! Huawei Connect 2017, Shanghai.…

  • La sécurité des données

    Spécial Assises de la sécurité 2017 - DSI et RSSI témoignent Gouvernance des données numériques…

Témoignages
Juridique
  • Les imprimantes sont-elles frappées d’obsolescence programmée ?

    Le 18 septembre dernier, l'association HOP (Halte à l'Obsolescence Programmée) a déposé une plainte contre…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Expertise - Quel est l’impact du RGPD pour les technologies Blockchain ?

    Les « mineurs » de Bitcoin pourraient-ils être considérés comme des « processeurs de données » traitant…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Edition, conseil, services : une croissance record de 3,4 %

    Le Syntec Numérique a livré ses chiffres pour 2017 et 2018. Editeurs, sociétés de conseils…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

BlueMind_Nouvelle version_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Les bonnes pratiques pour implémenter une solution de personnalisation

    > Voir le livre
  • Cloud hybride : réussir l’externalisation de votre SI en 4 étapes

    > Voir le livre
banniere_FIC2018_skycrapper