En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 06/12/2017
    Paris Open Source Summit

    Paris Open Source Summit, premier événement européen libre et open source, est le fruit de…

    en détail En détail...
  • 23/01/2018
    FIC 2018

    Pour son 10ème anniversaire, le Forum International de la Cybersécurité (FIC) réunira l’ensemble des acteurs…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Création d'un site E-commerce de prêt-à-porter
    < 2 000 €
    > En savoir plus
  • Création d'un site E-commerce - Tous CMS acceptés
    < 3 000 €
    > En savoir plus
  • Création d'un site de réservation pour une infirmière
    < 1 000 €
    > En savoir plus
Global Knowledge_Docker_leaderboard

Interview – Agnès Van de Walle, directrice de la division Surface et Windows, Microsoft France

BlueMind_Nouvelle version_pave

Agnès Van de Walle est directrice de la division Windows et Surface de Microsoft France depuis février. La division Windows inclut désormais Surface, les services Internet Explorer, OneDrive et Outlook.com. Elle devra accompagner le développement de Windows 8 et la fin de Windows XP.Après une carrière chez Brother et Samsung puis Honeywell Security, il s'agit d'un nouveau challenge pour cette femme souriante mais énergique. Sa nomination confirme la nouvelle stratégie annoncée par Microsoft, devenir un acteur des «Device & Services».

Solutions IT & Logiciels : de nombreuses entreprises sont toujours sous Windows XP, ou Windows 7… Comment comptez-vous accélérer la migration vers Windows 8 ?

Agnès Van de Walle : une entreprise qui a encore ses employés sous XP se coupe de productivité, de réactivité, de fluidité et des usages actuels.

Avant l'annonce de la fin du support technique d'XP, les entreprises étaient déjà sur un scénario de transformation. Elles sont actuellement en train de migrer activement et nous les accompagnons depuis plus de deux ans. Nous voulons montrer tout ce que l'on peut faire aujourd'hui avec un PC ou une tablette sous Windows 8.1, montrer l'importance du cloud dans l'entreprise, grands groupes, PME ou même les artisans, pour lesquels pouvoir retrouver leurs documents partout et à n'importe quel moment par exemple est tout aussi capital.

Bien sûr, certaines entreprises migrent de XP à 7, mais beaucoup en profitent pour repenser leur système d'information, leurs applicatifs. Ce n'est plus un choix qui est fait seulement au niveau du DSI, c'est un choix décidé par l'ensemble du comité de direction. La direction marketing, la direction commerciale, la direction des ressources humaines … interviennent dans ces choix car elles ont des scénarios à faire vivre à travers des applis -Windows 8.1 correspond tout à fait à cet usage là- et des usages de mobilité. On n'oppose pas Windows 7 à Windows 8 : toutes les entreprises n'en sont pas au même stade de maturité et de besoins par rapport à ce que Windows 8.1 offre. Notre but est d'abord de les accompagner dans les solutions.

S&L : dans le domaine du logiciel, les éditeurs et l'écosystème tardent à tirer parti des avantages fonctionnels, mobilité, tactile, de Windows 8. Comment faire accélérer le développement de ces applications ?

AVdW : bien entendu, le développement des entreprises passera par le développement de ces applications, qu'elles soient «métier», donc générales, ou spécifiques à certaines entreprises. Dans le cadre d'une transformation globale numérique, Microsoft propose aux entreprises qui souhaitent développer des apps propres, plusieurs éditeurs capables de répondre à leurs besoins. On peut participer à ce développement soit par nos conseils d'architecte en interne soit par un financement. Pour des applications plus générales, nous sommes en plein développement de partenariats, avec des éditeurs comme Sage, Berger-Levrault par exemple, qui correspondent chacun à un métier bien défini : comptable, notaire, médecin, etc.

S&L : comment percevez-vous la transformation de Microsoft ?

AVdW : Microsoft est une société software de par ses origines, qui a compris aujourd'hui, bien en avance sur beaucoup d'autres, que le software et le produit ne faisaient plus qu'un. Le client, le consommateur, l'utilisateur -peu importe qu'il soit grand public ou professionnel- attend avant tout d'avoir une solution qui réponde à son usage et qui réponde à sa vie.

Cela ne peut pas être porté uniquement par des spécificités du produit ou uniquement par des améliorations du software, mais par les deux qui s'incarnent ensemble. La tablette Surface en est un très bon exemple. Ce produit a été conçu par Microsoft pour répondre point par point à Windows 8 et Windows 8.1. Il a une histoire complète dans son usage.

L'histoirese prolonge au-delà du design d'un matériel. Windows 8.1 est conçu nativement pour le cloud, pour le tactile et pour les scénarios de mobilité, donc cela pousse le développement de nouveaux appareils par nos partenaires constructeurs, que ce soit HP, Lenovo, Acer ou Asus… Cela va s'accélérer davantage, on va voir apparaître plein de nouvelles formes et d'ergonomies de produits : des deux-en-un, des produits transformables… ce qui réinvente complètement le PC classique. IDC prévoit à 3 ans que 50 % des PC en entreprise ne seront plus à clavier attaché, mais des deux-en-un séparés. L'utilisateur en entreprise, qui a aussi une vie personnelle, utilise le tactile au quotidien et a besoin de retrouver ces mêmes scénarios dans son travail.

S&L : devenant propriétaire de Nokia, vous devenez concurrent des autres fabricants de mobiles, qui sont vos partenaires ?

AVdW : la situation n'est pas difficile, on la vit déjà aujourd'hui avec la tablette Surface. Nos partenaires ont bien compris que Surface était un exemple parmi d'autres de la meilleure utilisation possible que l'on pouvait faire d'un produit et d'un OS. Cela a conduit à de nombreux développements de produits, comme les produits deux-en-un. On sera dans le même état d'esprit avec Nokia au sein de Microsoft.

S&L : si tout est sur le cloud, une nouvelle forme de client léger va-t-elle remplacer le PC, ce qui marquerait la mort annoncée de Windows ?

AVdW : je ne crois pas aux tendances extrêmes, tout n'est pas tout noir ou tout blanc. On doit pouvoir accéder au cloud pour retrouver ses documents sur OneDrive par exemple, mais il faut aussi pouvoir travailler, produire en déconnecté en ayant un outil complètement autonome. On veut avoir cette vue complète sur tous les scénarios d'usage. Personne ne sera à 100 % en permanence dans le Cloud. C'est fonction des instants de vie de chacun. Les besoins varient.

S&L : allez-vous, comme aux Etats-Unis, développer des boutiques Microsoft, les «Microsoft stores» ?

AVdW : je n'ai pas de réponse sur le sujet. Par contre, nous mettons en place des pôles de démonstration au sein de nos points de vente et retailers comme la Fnac, Darty, Boulanger : des «corners» pour faire la démonstration de nos produits et être en interaction avec les clients. Ils peuvent essayer et toucher les produits – une demande très forte des consommateurs. Cette politique de démonstration sera encore renforcée. Du côté des entreprises, nous installons sur demande des device bars dans leurs halls d'accueil pour présenter tous nos nouveaux produits et Windows 8.1 aux salariés.

S&L : vous avez travaillé pour Samsung, quelle différence de culture d'entreprise avec Microsoft percevez-vous ?

AVdW : chez Samsung, on collaborait énormément avec Microsoft sur les familles PC/Windows. Je connaissais donc déjà bien Microsoft et nombre de ses collaborateurs. C'est le mode collaboratif et l'écoute qui sont des points extrêmement forts de la société. Une écoute que l'on retrouve aussi vis-à-vis de l'utilisateur, par le partage avec les clients, qu'il soit grand public ou professionnel. C'est dans l'ADN du groupe, et je trouve cela particulièrement intéressant avec la stratégie devices et services de Microsoft de retrouver cela. L'entreprise est en transformation, c'est une étape importante et à laquelle je suis très fière de participer. Samsung est une entreprise coréenne, pour l'anecdote, mais portée uniquement par le produit. Il me manquait le cœur qui est l'OS, et qui vient compléter le produit dans l'offre à l'utilisateur. Cela me manquait profondément dans mon expérience précédente, et je suis ravie aujourd'hui de pouvoir allier les deux dans cette division qui, justement, est en charge de Windows et Surface.

« Une entreprise qui a encore ses employés sous XP se coupe de productivité, de réactivité, de fluidité et des usages actuels. »

Un style féminin dans le management ?

«Allerà l'essentiel»

«Pouravoir travaillé chez un constructeur japonais, puis coréen, j'étais beaucoup plus isolée en tant que femme que chez Microsoft ! Après, c'est une décision d'entreprise de s'ouvrir à la diversité. Moi, j'ai toujours baigné dans l'IT, je suis tombée dans la marmite assez petite, et donc j'ai évolué avec le secteur, qui s'ouvre de plus en plus, question de génération ! On a dans notre ADN un côté assez pratique, et d'aller tout de suite à l'essentiel – non pas que les hommes n'aient pas cette qualité, beaucoup l'ont aussi. Et nous avons aussi des atouts à faire valoir dans le style de management, dans l'approche de certaines problématiques. En outre, les femmes mènent beaucoup de vies en même temps : vie professionnelle et vie personnelle sont imbriquées. On retrouve cela dans l'usage que nous pouvons avoir de l'informatique aujourd'hui.»

Du hardware au logiciel

Titulaired'un MBA, Agnes Van de Walle a fait depuis une quinzaine d'année carrière dans le hardware. Successivement directrice commercial et marketing de Brother de 1998 à 2008, directrice de la division IT de Samsung (PC et portables, impression, moniteurs, et stockage) et depuis 2012 vice-présidente sales Emea de Honeywell Security.

Dossier publié dans Solutions Logiciels N°46

Interview – Agnès Van de Walle, directrice de la division Surface et Windows, Microsoft France
Notez cet article

Laisser un commentaire

Réinventer les processus à l’heure de la transformation numérique

Comment mettre en place une approche BPM -Collaboration IT / métier efficace –Retour d’expériences. Webinaire : mardi 28 novembre de 11h00 à 11h45, avec CXP Group.

Infos et inscription

Sondage

Noël : quel cadeau High tech pour vous même ou vos proches? (3 choix possibles)

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Nouvelles règles européennes sur les données non personnelles : un élan majeur pour réaliser le marché unique numérique

    La Commission européenne a proposé mardi 19 septembre de nouvelles règles du jeu pour lever…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Vidéo - Alain Bouillé, président du CESIN, n’imagine pas l’agilité sans tests continus

    Toute entreprise devra former sur le long terme ses développeurs et ses administrateurs, et surveiller…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Pays connectés : la France en 15e position dans le monde, c'est mieux qu'en 2016

    La France au 15e rang mondial des pays connectés aux technologies de l'information et de…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

Global Knowledge_Docker_Skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Livre blanc « Digital Needs Trust " : pour construire ensemble un écosystème digital européen…

    > Voir le livre
  • Communications unifiées : la mobilité et la collaboration au cœur des métiers

    > Voir le livre
Global Knowledge_Docker_Skycraper