En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 21/03/2018
    Cloud Computing World Expo et Solutions Datacenter Management

    La 9ème édition de l’évènement phare du Cloud et des datacenters a lieu les 21…

    en détail En détail...
  • 14/03/2018
    IT Partners, le rendez-vous de la communauté des décideurs du channel IT

    Le rendez-vous de la communauté des décideurs du channel IT français ouvrira ses portes les 14 et…

    en détail En détail...
ITrust_SOC_leaderboard

Cadre en SSII : un métier passionnant et très polyvalent

Schneider_SMARTBUNKER_pavé

Comment exerce-t-on sa profession à l'intérieur d'une SSII ? Ces entreprises font-elles toutes le mêmemétier ? Enfin, du point de vue de la DSI en entreprise, comment choisir «sa» SSII ?

En SSII, le turn-over est réputé important, entre 7% et 15% semble-t-il, etle taux d’inter contrat le souci permanent.Les SSII traînent encore parfoisune image péjorative. Cette image estdépassée, témoigne Stéphanie Khalif- Vennat.

Elle parle en connaissance de cause : 17 ans d’expérience dans les métiers du service et plus particulièrement dans la vente de prestations intellectuelles et de projets à forte valeur ajoutée. 8 années passées dans le groupe Plus, avec le développement commercial de plusieurs agences, puis 9 ans au sein du groupe Neurones (un peu plus de 2000 collaborateurs), en tant que Directrice Commerciale d’une des filiales.

 

Solutions&Logiciels : L’image des SSII n’est pas toujours très valorisée, est-ce justifié ?

Stéphanie Khalif-Vennat : Il s’agit de clichés dépassés, le marché
a évolué.
Il y a environ 10 ans les SSII ne faisaient quasiment que de la “régie”,
et on les associait volontiers à des sociétés d’intérim de luxe…
Les besoins et les attentes des clients sont aujourd’hui très différents.
Ils veulent des résultats concrets, des indicateurs de mesure,
en bref une amélioration de l’ efficience de leurs systèmes d’informations…
Avec l’arrivée des contrats d’infogérance (engagement de résultats),
des contrats forfaitisés (engagement de moyen ou de résultats) production
de Plans d'assurance qualité (PAQ) et de SLA (Service Level
Agreement).

 

S&L : Quels sont les critères décisifs dans le choix d’une SSII ?

S K-V : Les principaux critères qui différencient les SSII sont nombreux. Mais l’un des indicateurs qui en dit long sur la société est la gestion des ressources humaines. En effet, il ne faut pasperdre de vue que la “matière première” des SSII est l’humain, par conséquent connaître la politique RH est très importante: que vat- elle proposer comme perspectives de carrières, de formations, d’évolutions à ses consultants ?

La gestion de nos collaborateurs est primordiale, il faut savoir développer le sentiment d’appartenance de nos consultants, salariés de la SSII mais travaillant géographiquement chez nos clients… cela passe par des moments de partage: un mixte entre manifestations professionnelles et manifestations détente. L’idéal est d’organiser une rencontre par mois (en plus du suivi du consultant en mission) par le biais de réunions de présentation de nouveaux produits animées par nos partenaires ou par un de nos experts, et des “Happy hour” qui vont nous permettre de découvrir nos consultants sous un autre jour et dans un cadre différent.

En conclusion, je crois qu’il est important de choisir une SSII , pas seulement comme fournisseur mais avant tout comme partenaire. Elle a un vrai rôle de conseil, elle doit être source de propositions de créativité et d’anticipation et ce avant, pendant et après la signature. Il ne faut jamais oublier qu’une SSII fonctionne en relation tripartite : le consultant, le client et la SSII. Si l’une des parties n’est pas satisfaite, c’est l’ensemble du dispositif qui s’effondre.

 

Faire preuve de créativité et être source de proposition

“Mon métier est passionnant et très polyvalent, il conjugue plusieurs aspects, le commercial, la RH et la gestion, par conséquent il n’existe pas de routine, mais pour le client, l’ensemble de ces aspects est transparent. La principale contrainte de notre métier est de savoir dire NON à un client, si ses exigences ne sont pas réalisables (délais, budget, métier …). Cependant, et dans certains cas, quand un projet est viable, mais pas en l’état, la SSII doit être capable de rebondir en faisant preuve de créativité et en étant source de proposition.”

 

Choix de la SSII : les critères à examiner

Stéphanie Khalif-Vennat : “cette check-list résume les bonnes questions à se poser”

  • Les références clients ;
  • Est-ce que la SSII travaille majoritairement avec des grands comptes ou bien des PME PMI ?
  • Le taux de fidélisation, de pérennité de ses clients ? Un client fidèle depuis plusieurs années est un client satisfait !
  • Les références techniques et fonctionnelles ;
  • Les partenariats, alliances et éventuellement les joint-ventures ?
  • L’organisation interne vis-à-vis des clients : ceux-ci ont-ils un interlocuteur unique ou plusieurs interlocuteurs, en fonction du sujet traité ?
  • La capacité de la SSII à gérer un projet global (mode itératif) et non pas uniquement par lot ;
  • La souplesse de la SSII à s’adapter face aux changements éventuels. En effet les besoins sont rarement connus à 100% au départ et la SSII doit être source de créativité ;
  • La politique RH

 

Bien entendu, il y a des critères plus génériques

  • Le positionnement géographique de la SSII : Paris/Ile de France, agences en province, à l’international ?
  • L’entreprise est elle certifiée ISO ?
  • La solidité financière…

Auteur : Jean Kaminsky

Dossier publié dans Solutions Logiciels N°16

Cadre en SSII : un métier passionnant et très polyvalent
Notez cet article

Laisser un commentaire

Threat Intelligence Report

À travers sa plateforme de cyberveille mondiale, NTT Security analyse 40 % du trafic Internet dans le monde. Découvrez le dernier rapport du centre mondial de cyberveille (Global Threat Intelligence Center) sur l’état des menaces au troisième trimestre 2017

Lire le rapport

Sondage

Noël : quel cadeau High tech pour vous même ou vos proches? (3 choix possibles)

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Les imprimantes sont-elles frappées d’obsolescence programmée ?

    Le 18 septembre dernier, l'association HOP (Halte à l'Obsolescence Programmée) a déposé une plainte contre…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Vidéo - Alain Bouillé, président du CESIN, n’imagine pas l’agilité sans tests continus

    Toute entreprise devra former sur le long terme ses développeurs et ses administrateurs, et surveiller…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • L'emploi cadre porté par le dynamisme des entreprises pariant sur le digital

    Selon la 16e édition du Baromètre Européen de l’Emploi de Robert Walters, l’année 2017 est…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

banniere_FIC2018_skycrapper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
Global K_Data scientist_skycraper