En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 21/03/2018
    Cloud Computing World Expo et Solutions Datacenter Management

    La 9ème édition de l’évènement phare du Cloud et des datacenters a lieu les 21…

    en détail En détail...
  • 20/03/2018
    Mobility Meetings

    Lancement d’un nouveau salon Mobility Meetings, qui aura lieu à Cannes les 20, 21 et…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Création de site Internet vitrine pour un menuisier
    <1000 €
    > En savoir plus
  • Création d'un site vitrine pour une association
    A déterminer €
    > En savoir plus
  • Création de site Internet pour une société de maintenance
    <1000 €
    > En savoir plus
Schneider_SMARTBUNKER_leaderboard

Dette technique : Java plus coûteux que C++ et Cobol !

Schneider_SMARTBUNKER_pavé

Cast Software a réalisé une enquête très intéressante sur le coût des erreurs de programmation et de la maintenance du code. Le document qui en résulte est accessible gratuitement à partir de ce lien. Il suffit de remplir un formulaire pour y accéder.

L'enquête a été réalisée sur 745 applications et au total 365 millions de lignes de codes ont été analysées. L'enquête s'est efforcée de recenser des problèmes dus a des problèmes de mauvaises conceptions d'architectures et à des mauvaises pratiques d'écriture du code, et elle introduit le concept de dette technique. Cette dette technique représente le coût requis pour corriger un défaut, qu'il s'agisse d'une faille de sécurité, ou d'un problème de performance, par exemple.

Ce coût est même chiffré par cette analyse, qui se base sur un taux horaire de 75 dollars. En moyenne, réparer une ligne de code coûte 3,61 dollars. Mais les disparités entre les langages sont grandes et mettent à mal les idées reçues. Ainsi coder en Cobol n'est pas réputé chose particulièrement aisée, alors que Java a toujours été présenté comme un langage « simple » à manier. Cependant, d'après le document, réparer une ligne de code en Cobol ne coûte que 1,26 dollars alors que pour Java EE cela monte 5,42 dollars. Très étonnant encore, C++ réputé extrêmement complexe, piégeux et demandant beaucoup de temps pour coder, fait très bonne figure, et C fait encore mieux. Quand à C# (l'étude dit .NET) son coût est presque aussi élevé que celui de Java. Les mauvaise langues penseront sans doute que c'est parce que C# copie trop bien Java 🙂

Est-ce à dire que les « langages objet à runtime » que sont Java et C# manquent leur objectifs de simplicité et d'efficacité en ce qui concerne le développement ? A voir ces chiffres, on est tenté de le penser. Le document tempère toutefois ces résultats en faisant remarquer que globalement le code Cobol est plus âgé et donc mieux déverminé, et que les programmeurs en Cobol sont eux aussi plus âgés et donc à priori plus expérimentés. Ils coderaient donc mieux et corrigeraient plus vite les problèmes. Alors que, d'après cette étude, s'il y a beaucoup de gens qui font du Java de nos jours, ceux-ci n'ont pas toujours reçu une bonne formation en informatique, ni ne sont encore très expérimentés.

Ce document est plein de chiffres surprenants. Ainsi C++, qui n'a pas du tout bonne réputation en matière de sécurité ne présente des problèmes à ce niveau que pour 7% des problèmes recensés. C'est moins bien que C, 4%, alors que C++ se veut un langage malgré tout plus sûr. Et en Java, la sécurité, c'est 5% des problèmes. Moins bien que C et presque au nouveau de C++! C# quant à lui affiche un piteux 9%.

Un document passionnant à lire donc, même s'il est fort dommage qu'il ne s'intéresse pas à des langages qui ont pignon sur Web, comme PHP, Ruby ou bien Python.

Auteur : Frédéric Mazué

Dette technique : Java plus coûteux que C++ et Cobol !
Notez cet article

Laisser un commentaire

Threat Intelligence Report

À travers sa plateforme de cyberveille mondiale, NTT Security analyse 40 % du trafic Internet dans le monde. Découvrez le dernier rapport du centre mondial de cyberveille (Global Threat Intelligence Center) sur l’état des menaces au troisième trimestre 2017

Lire le rapport

Sondage

Noël : quel cadeau High tech pour vous même ou vos proches? (3 choix possibles)

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • La justice américaine va examiner la saisie d'emails à l'étranger

    Washington, 16 oct 2017 (AFP) - La Cour suprême des Etats-Unis a annoncé lundi qu'elle…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • SD-WAN : Wan Cloud first et Wan edge à l'honneur en 2018 selon David Hughes, PDG de Silver Peak

    David Hughes, le fondateur et PDG de Silver Peak, livre sa vision pour 2018 du…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • La croissance des entreprises IT portée par le RGPD

    Editeurs, sociétés de conseils et de services : la conjoncture est bonne pour 2017, 2018…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

BlueMind_Nouvelle version_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
Global K_Data scientist_skycraper