En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 12/03/2018
    7ème édition de Big Data Paris

    Le congrès Big Data Paris se tiendra les 12 et 13 mars 2018 à Paris…

    en détail En détail...
  • 14/03/2018
    IT Partners, le rendez-vous de la communauté des décideurs du channel IT

    Le rendez-vous de la communauté des décideurs du channel IT français ouvrira ses portes les 14 et…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Scénographe pour la réalisation d'un décor d'une soirée pour le lancement de champagnes
    A déterminer €
    > En savoir plus
  • Création d'un site de réservation dans le domaine de la restauration
    < 5 000 €
    > En savoir plus
  • Création d'un site vitrine pour une association
    A déterminer €
    > En savoir plus
Schneider_SMARTBUNKER_leaderboard

Des PC vérolés dès la sortie de l'usine

Schneider_SMARTBUNKER_pavé

Dans le cadre de son opération b70 qui vise à démanteler le botnet Nitol, Microsoft  a mis la main sur des machines infectées entre autres par ce malware alors qu'elle venaient tout juste de sortir d'une chaîne de fabrication en Chine.

Microsoft a ainsi testé 20 PC pour constater que 4 des machines étaient infectées, par 4 virus différents, dont Nitol, un virus qui permet de constituer un botnet. Tous les malwares détectés ont pour rôles de transformer les machines en véritable mouchard, dans le but de récupérer des données sensibles, bancaires notamment.

Les données ainsi dérobées résideraient sur des serveurs de l'hébergeur d'origine chinoise3322.org. Un hébergeur soupçonné depuis longtemps d'être impliqué dans la cybercriminalité.

Le tribunal américain à autoriser Microsoft à agir afin de tenter de limiter le trafic issu de 3322.org et ainsi de minimiser l'impact des vos de données suspectés.

Auteur : Frédéric Mazué

Des PC vérolés dès la sortie de l'usine
Notez cet article

Laisser un commentaire

Threat Intelligence Report

À travers sa plateforme de cyberveille mondiale, NTT Security analyse 40 % du trafic Internet dans le monde. Découvrez le dernier rapport du centre mondial de cyberveille (Global Threat Intelligence Center) sur l’état des menaces au troisième trimestre 2017

Lire le rapport

Sondage

Noël : quel cadeau High tech pour vous même ou vos proches? (3 choix possibles)

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Juridique - Données personnelles ou non : vers un marché numérique unique ?

      Le 13 septembre 2017, la Commission européenne a adopté la proposition de règlement fixant…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Faille WAP2 : Krack ou l'hypocrisie mondiale des maîtres du monde

    Pour Frans Imbert-Vier, PDG d'UBCOM (société spécialisée sur le digital et la cybersécurité), si la…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Plus de logiciels légitimes seront infectés en 2018 selon Kaspersky Labs

    Quelles attaques ciblées majeures ? Quelles industries menacées ? Chaque année, Kaspersky livre ses prédictions…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

BlueMind_Nouvelle version_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Comment la signature électronique a permis à Salesforce, LinkedIn, et McAfee d’ améliorer leurs performances.

    > Voir le livre
  • Les bonnes pratiques pour implémenter une solution de personnalisation

    > Voir le livre
BlueMind_Nouvelle version_skycraper