En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Appels d'offres en cours
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 11/06/2015
    Forum CXP Group le 11 juin 2015

    Édition après édition, cet événement est devenu le rendez-vous incontournable dédié aux nouveautés du progiciel…

    en détail En détail...
  • 03/06/2015
    TOP DSI du 3 au 4 juin 2015

    Les rencontres d’affaires entre décideurs et experts en systèmes d’informations. Rendez-vous d’affaires en one to one…

    en détail En détail...
Nominations
  • Elis (groupe Eurazeo) : Directeur de la transformation et des systèmes d'information

    > En savoir plus
aruba-leaderboard

DAVFI un antivirus français au code ouvert

ContentAd_DocXtractor_fr

Le lancement de l'antivirus DAVFI correspond à la mise en oeuvre d'un programme de R&D soutenu par le Fond national pour la Société Numérique (FSN) dans le cadre des Investissements d'Avenir (Grand Emprunt), Appel à projet Sécurité et Résilience des réseaux. La sécurité des systèmes d’information représente un enjeu économique et stratégique crucial. Elle doit garantir, tant pour les particuliers que les entreprises, l’intégrité des transactions, la confiance entre les parties et la protection du patrimoine informationnel ; conditions sine qua non au bon développement de l'économie numérique.

« Les modèles technologiques de détection des antivirus actuels ont montré leurs limites et ne répondent plus aujourd'hui aux menaces. L'approche technique innovante de DAVFI le rendra capable de détecter les variantes inconnues de codes identifiés et de prévenir l’action de codes inconnus. Basé sur une décennie de travaux de recherche, DAVFI assure d'ores et déjà une rupture technologique dans la lutte antivirale » note Éric Filiol, Directeur du laboratoire de virologie et de cryptologie opérationnelles de l'ESIEA.

Porté par un consortium d'experts français réunissant l'Ecole supérieure d'informatique, électronique et automatique (ESIEA), alliée aux entreprises Nov'IT (Chef de File) avec Init SYS pour la R&D, Qosmos, Teclib' et DCNS Research ; DAVFI est conçu pour évoluer en fonction des besoins et demandes des utilisateurs.

DAVFI proposera un antivirus à performances élevées, dont le code sera libre et ouvert (hors quelques modules spécifiques). Plusieurs versions permettront une adaptabilité aux larges déploiements et aux modes postes de travail et réseaux. Une version gratuite sera proposée pour les particuliers. Audité dans le cadre du projet pour une CSPN (ANSSI, Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information), DAVFI pourra à terme être intégré à une offre complète à destination des administrations, des Opérateurs d'Importance Vitale (OIV), des entreprises et des particuliers. « La confiance que l'on pourra lui accorder en tant qu'outil de sécurité sera notamment garantie par l'ouverture du code. Un fondamental pour ce type de solution est en effet de pouvoir valider que son comportement réel est bien le comportement attendu. » précise Jérôme Notin, Président de la société Nov'IT et Chef de File du Consortium.

Deux Comités des utilisateurs seront en place à partir de septembre 2012 et auront une implication très forte en participant réellement à l'élaboration des outils et à la définition des besoins. La disponibilité de DAVFI sur le marché est attendue pour l'année 2014. Le Comité Européen sera géré par l'Institut EICAR (http://www.eicar.org) et devrait avoir comme membres l'OTAN, le BSI allemand (équivalent de l'ANSSI), AV-Comparatives … ainsi que des entreprises européennes. Le Comité français sera directement géré par le Consortium et réunira des membres de la de l'administration, des entreprises de toutes tailles ainsi que des représentants de la société civile (associations, journalistes

Site : http://www.davfi.fr/

Auteur : Frédéric Mazué

Article précedent


Article suivant

Les défis de la gestion du cycle de vie des applications

Les logiciels doivent évoluer aussi rapidement que les organisations peuvent les développer. La gestion du cycle de vie des applications (ALM) permet d’accélérer l’innovation tout en préservant la qualité, la sécurité d’exploitation et la conformité.

Lire le livre blanc
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Les principes juridiques du télétravail

      La mobilité peut-être considérée comme un atout dans le développement du télétravail ? Quel…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • La gestion de données mobiles donne des maux de tête à tout le monde

    Patrick Rohrbasser, directeur général France et Afrique du Nord de CommVault, explique comment redéfinir la…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Stratégie digitale : les 6 enjeux clients pour les deux ans à venir

    Quelles tendances en matière de stratégies clients digitales dans les deux ans qui viennent ? Selon…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement
gk-skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Selon une enquête récente menée par la Harvard Business Review, 80% des dirigeants se déclarent…

    > Voir le livre
  • L’accélération de l’innovation est rendu possible grâce à des logiciels pour applications et systèmes embarqués,…

    > Voir le livre
gk-skycraper
x
Newsletter Solutions numériques

Restez informé. L’abonnement à
la newsletter est gratuit.

Inscrivez-vous