En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 23/01/2018
    FIC 2018

    Pour son 10ème anniversaire, le Forum International de la Cybersécurité (FIC) réunira l’ensemble des acteurs…

    en détail En détail...
Global K_Data scientist_leaderboard

Comprendre… Datacenter : le DCIM

ITrust_SOC_pave

Fort d’une expérience de 20 ans dans la mise en œuvre de solutions logicielles auprès des DSI et de 5 ans sur les DCIM, Bertrand Déplanque, cofondateur de Module-IT, société conceptrice de datacenters innovants et modulaires, nous explique le DCIM.

Le DCIM (Data center infrastructure management) est une solution de gestion de l’infrastructure d’un centre de données. Il offre une vision en temps réel du datacenter et des salles IT, grâce à laquelle l’exploitant peut s’assurer du bon fonctionnement des équipements, anticiper les défaillances, optimiser les infrastructures et ainsi améliorer en permanence son efficience énergétique.

La tendance est à la complexification de l’usine informatique. Dans ce contexte, la supervision, la gestion et les prévisions doivent être irréprochables.

DCIM

Aujourd’hui, dans les datacenters et les salles IT, le niveau de service attendu a fortement augmenté. Mais quelles sont les raisons d’un tel niveau d’exigence ? L’informatique est devenue de plus en plus critique, tant dans le milieu professionnel que personnel. En outre, le nombre de contraintes physiques dans le datacenter n’a cessé de croître. Cela se confirme aussi bien au niveau des chaînes électriques et climatiques, que des chaînes incendie et de sécurité physique, qui sont obligées de se développer en raison de l’évolution du matériel et des contraintes techniques.

Cette transformation nécessite une gestion accrue des infrastructures des composantes techniques d’un datacenter.

Quelles entreprises sont concernées par le DCIM ?

Il est important de rappeler qu’un DCIM s’adresse à tous les types d’entreprises. En effet, on parle ici de solutions modulaires, qui s’adaptent au niveau et à la taille de l’infrastructure ainsi qu’à la maturité du client, pour implémenter plus ou moins de fonctionnalités.

Néanmoins, certaines sociétés vont avoir plus d’intérêts que d’autres à aller vers le DCIM. Ce sont tout d’abord celles qui souhaitent avoir une console centralisée, afin d’obtenir une vision unique, simple et complète de l’état de santé de leur datacenter. Ensuite, ce sont les sociétés disposant de SLA (Service level agreement) avec une logique commerciale ou une logique de refacturation financière d’un service à un tiers. Enfin, les entreprises qui souhaitent structurer leur exploitation et travailler avec différents services en interne, ont tout intérêt à se doter d’un DCIM. La solution leur permet en effet de rapprocher deux mondes assez éloignés – les équipes des services techniques et informatiques – pour une gestion conjointe de leur salle IT.

Comment l’évolution des salles IT, du matériel et des contraintes techniques impactent-elles le datacenter ?

Aujourd’hui, les éléments techniques d’infrastructure sont de plus en plus liés les uns aux autres. En outre, les composants mis en place dans les salles sont de plus en plus évolués. Ces deux aspects entraînent la nécessité d’avoir un outil pour gérer cette complexité et le niveau de disponibilité attendu, tout en conservant une cohérence globale. C’est pour cela qu’il est indispensable d’avoir une surcouche logicielle pour pouvoir gérer cette usine informatique, au-delà des chaînes techniques, qui auparavant étaient mises en œuvre de manière indépendante et cohabitaient tant bien que mal.

Le marché des datacenters arrivant à maturité, on demande au datacenter plus d’efficacité, tant en termes de coût que d’efficience énergétique. Un DCIM va permettre de piloter cette complexité pour une gestion optimisée de l’usine informatique.

Quels sont les fonctionnalités et les avantages stratégiques du DCIM ?

Grâce à sa modularité, le DCIM peut être mis en œuvre progressivement, généralement autour de trois grandes briques. Les plus répandues concernent la supervision du datacenter et la gestion des assets. La brique prévision revêt quant à elle deux facettes, avec la gestion capacitaire de la salle IT et les simulations électriques et thermiques.

Cette vue d’ensemble est aujourd’hui rendue possible avec le DCIM et permet ainsi de faire face au niveau de complexité qu’a atteint l’usine informatique.

La fonction clé du DCIM est d’avoir une interface unique, simple et cohérente de l’ensemble du datacenter. Cet outil arrive à maturité avec une dizaine d’années d’existence. Les solutions logicielles sont maintenant extrêmement puissantes et ont un périmètre de fonctionnalités très large. Il est désormais possible de lier cet outil à d’autres logiciels et donc d’intégrer le DCIM dans la cartographie applicative de la DSI.

Avec la puissance apportée au niveau de la supervision, de la gestion et de la prédictibilité, l’entreprise dotée d’un DCIM gagne fortement en sécurité de fonctionnement, grâce à l’identification des SPOF (Single points of failure). Les points de faiblesse étant détectés en amont, la disponibilité du datacenter n’en est que plus forte.

L’optimisation de l’utilisation de l’infrastructure et du matériel va également apporter une réduction des coûts de maintenance.

Enfin, point très important afin de faire du DCIM un succès d’entreprise, la nécessité de l’imaginer comme un vrai projet d’intégration logicielle, avec une composante organisationnelle, une composante fonctionnelle et une composante technique. Trop souvent, le DCIM est perçu comme un simple projet technique, alors que les trois aspects doivent être travaillés conjointement, sur le long terme.

 

Comprendre… Datacenter : le DCIM
Notez cet article

Laisser un commentaire

Threat Intelligence Report

À travers sa plateforme de cyberveille mondiale, NTT Security analyse 40 % du trafic Internet dans le monde. Découvrez le dernier rapport du centre mondial de cyberveille (Global Threat Intelligence Center) sur l’état des menaces au troisième trimestre 2017

Lire le rapport

Sondage

Noël : quel cadeau High tech pour vous même ou vos proches? (3 choix possibles)

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Juridique - Données personnelles ou non : vers un marché numérique unique ?

      Le 13 septembre 2017, la Commission européenne a adopté la proposition de règlement fixant…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Expert - Collaboration entre développeurs freelances et entreprises : pourquoi les grands groupes doivent recruter un Chief Freelance Officer

    Recruter un Chief Freelance Officer ? Charles Thomas, CEO et co-fondateur de Comet, une start-up…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Cybersécurité et IA : les Français inquiets pour la sécurité de leurs données personnelles

    Les Français restent préoccupés par l’impact de l’intelligence artificielle sur la sécurité dans leur quotidien.…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

Global K_Data scientist_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
banniere_FIC2018_skycrapper