En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 28/09/2017
    Journée de la Transition Numérique 2017

    La seconde Journée de la Transition Numérique eFutura se tiendra le jeudi 28 septembre 2017 à Paris.…

    en détail En détail...
  • 04/10/2017
    Convention USF 2017

    L'événement annuel de référence de l’ensemble de l’écosystème SAP français aura lieu cette année les…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Création d'un site e-commerce pour la vente de mobilier d'intérieur
    < 3 000 €
    > En savoir plus
  • Projet de CRM pour une société de conseil en gestion de patrimoine
    <4800 €
    > En savoir plus
  • Création d'un site e-commerce pour une boutique de déstockage
    <480 €
    > En savoir plus
TSystems_Cybercrime_leaderboard

Ransomware : une nouvelle menace informatique à ne pas sous-estimer

25/10/2016 | commentaires 0 commentaire |
Microsoft_MS experience S1 TRUST_pave

De nos jours, la cyber sécurité se positionne comme un axe stratégique pour les entreprises. Leur SI et leurs données, qui sont des actifs stratégiques de leur activité, sont toujours plus exposés aux menaces des cybercriminels.

Dans ce contexte, les attaques s’intensifient et deviennent de plus en plus préjudiciables pour les entreprises, avec à la clé le risque de perte de propriété intellectuelle, d’avantage concurrentiel et un impact négatif sur la performance et la réputation.

Un autre élément à prendre en compte tient à la taille des sociétés ciblées. Du fait de leur plus petite taille (manque de moyens financiers et humains), les TPE-PME sont les cibles privilégiées des pirates. D’après l’étude Internet Security Threat Report 2015 publiée par Symantec, 77 % des attaques en 2015 ont ciblé les PME (http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/les-tpe-ne-sont-pas-a-l-abri-des-cyber-attaques-965987.html).

Locky, Zepto, Peyta et aujourd’hui Odin autant de versions de Ransomware

Avant toute chose, il convient de donner une courte définition de ce qu’est un ransomware. Il s’agit un logiciel malveillant qui bloque l’accès aux données présentes sur son ordinateur et les rend inaccessibles. Une rançon est alors demandée pour pouvoir décrypter ses données.

De manière générale, le mail est aujourd’hui l’un des principaux vecteurs de propagation des codes malveillants pouvant amener à l’infection par un ransomware. Il est donc primordial de savoir bloquer tout mail et pièce jointe illégitimes. L’une des autres caractéristiques de ce phénomène tient à la mutation constante des ransomware qui rendent la lutte contre ces derniers d’autant plus difficile.

En France, une société sur deux a déjà été victime d’un ransomware et accepte de payer une rançon pour récupérer ses données. Ainsi, en 2015, le nombre d’attaques de ce type a augmenté de 165 %. (https://www.leaderssl.fr/news/365-attention-une-augmentation-des-attaques-de-type-ransomware-a-t-constat-e)

Un nouveau plan de financement pour des activités criminelles

Les ransomwares ont donc franchi une nouvelle étape dans le monde du piratage informatique et mettent en avant des motivations financières évidentes. Le but de ces attaques n’est pas uniquement de décrédibiliser ou de s’opposer à une idée, un État ou une entreprise. Les ransomwares sont donc un véritable business à l’échelle internationale. Ils contribuent à mettre en place une nouvelle forme d’extorsion, voire de financement d’activités illégales.

Quelques conséquences liées à une infection par un Ransomware :

– Coût important lié à la perte de productivité des employés.
– Dans le cas où la victime décide de payer la rançon, le coût direct de la rançon est de 377 euros en moyenne et peut aller jusqu’à 15 000 euros en fonction de la taille et du secteur d’activité de la société.
– En cas de sauvegarde des données : coût de restauration des données : 1 800 euros environ.
– Dans le cas où la victime n’a pas de sauvegarde en place : une perte totale des données présentes sur le poste infecté, mais aussi des données liées au poste comme les CRM, logiciel de comptabilité…

Une sensibilisation nécessaire des collaborateurs

L’utilisation des technologies types : filtrage de mails et de pièces jointes permet de limiter son exposition. Un point souvent sous-estimé consiste à bien informer les collaborateurs de ces nouvelles menaces. Cette conjugaison d’actions est un point central dans la lutte contre les ransomwares et permet de sécuriser son système d’information.

La bataille pour créer un espace internet sécurisé continue donc de se jouer au quotidien. Rivalisant d’initiatives, les cyber criminels continuent de lancer des attaques toujours plus importantes. Il convient donc de rester vigilant, de se tenir régulièrement informé et de prendre des mesures adaptées pour se prémunir de tout désagrément.

Par Laura MARET, Responsable Commerciale de Mailinblack

Ransomware : une nouvelle menace informatique à ne pas sous-estimer
Notez cet article

AI Hackademy : l’intelligence artificielle au service de l’entreprise

L'évènement de MS Experiences'17, les 3 & 4 octobre. Découvrir l’intelligence artificielle : démos innovantes, expériences immersives au sein de l’AI Hackademy.

Agenda et inscription gratuite

Sondage

Windows 10 et vous

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Le hacker de Deutsche Telekom condamné à 20 mois de prison avec sursis

    Un hacker britannique a été condamné vendredi à 20 mois de prison avec sursis par…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Développement : créer un environnement sécurisé où la moitié du code utilisé provient de tiers

    Sécurité informatique et fraude : les développeurs anticonformistes sont à l'origine de risques dans les chaînes…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Ransomware : les entreprises comptent dorénavant pour 42 % des infections

    Après une croissance de 36 % entre 2015 et 2016, le taux d'infection en ce…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement
Microsoft_MS experience S1 TRUST_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Les bonnes pratiques pour implémenter une solution de personnalisation.

    > Voir le livre
  • Guide du Service Management pour le DSI à l’ère mobile

    > Voir le livre
TSystems_Cybercrime_skycrapper