En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 04/10/2017
    Convention USF 2017

    L'événement annuel de référence de l’ensemble de l’écosystème SAP français aura lieu cette année les…

    en détail En détail...
  • 17/10/2017
    Mobility for Business

    7ème édition de Mobility for Business, le salon des solutions mobiles "pour une meilleure transformation…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Création d'un site vitrine pour un gestionnaire immobilier
    < 1 500 €
    > En savoir plus
  • Designer pour la réalisation de dossiers techniques
    < 1 500 €
    > En savoir plus
  • Création d'un site vitrine pour une école spécialisée dans les langues étrangères
    <700 €
    > En savoir plus
Wallix_Q4_leaderboard

Quand l’orthographe ne se lie pas aux connaissances mais au contexte

30/05/2016 | commentaires 0 commentaire |
Microsoft_MS experience S1 AI_pave

Depuis plusieurs années, la polémique enfle autour de l’orthographe. Appauvrissement du vocabulaire, fautes et langage SMS font couler beaucoup d’encre et soulèvent de nombreuses questions. Nous recevons quotidiennement de nombreuses correspondances papiers et électroniques parfois truffées d’erreurs, qu’elles soient grammaticales, stylistiques, orthographiques ou typographiques.

Faut-il en déduire que la rigueur orthographique se perd ?

C’est probablement faire un constat un peu simpliste. Il y a encore peu de temps, la qualité d’un texte reflétait le niveau orthographique d’une personne, et, par conséquent, son niveau d’éducation et d’instruction. La compétence rédactionnelle contribuait à créer un véritable fossé entre les individus. On mettait donc à contribution ses proches pour corriger ce que l’on avait rédigé et donner ainsi l’image de quelqu’un d’instruit .

Aujourd’hui, on écrit beaucoup plus et il est impossible de faire relire tous ses écrits au quotidien. De fait, on met en place des stratégies de contenu différentes selon les contextes de rédaction. Ces stratégies vont jusqu’à établir des niveaux d’exigence orthographique très différents.

Un souci de l’orthographe qui dépend du contexte d’écriture

Un texte ne reflète plus tant le niveau intrinsèque d’un auteur que l’une des variantes de son orthographe mobilisée dans ce contexte précis. Ainsi, il n’est plus rare de voir des correspondances rédigées par des individus très instruits et maîtrisant parfaitement le français, comportant de nombreuses fautes d’orthographe. En moins de cinq minutes, un auteur pourra réaliser deux correspondances très différentes dans la forme, le fond et l’orthographe.

3 facteurs majeurs qui permettent de décider du niveau de qualité rédactionnelle :

1-L’impératif de réactivité : dans un monde de correspondance rapide et souvent électronique, l’orthographe est délaissée au profit de l’instantanéité. La notion de communication « temps réel » ou de réaction spontanée prime régulièrement sur la qualité des écrits.

2-L’importance accordée à la correspondance : une personne peut très bien supprimer systématiquement les formules de politesse, les négations complexes ou torturer certaines concordances des temps. Cette stratégie permet de simplifier son propos et de le rendre moins solennel, dans le cadre d’une correspondance personnelle. La même personne choisit pourtant d’enrichir le style et de structurer ses écrits dans le cadre de la rédaction d’une lettre de motivation par exemple.

3-Le destinataire : même si c’est simplement pour informer d’un retard, personne n’écrit de la même façon à un patron qu’à un ami proche.

Une orthographe protéiforme

Il est grand temps de prendre en compte ces paramètres qui sont de véritables phénomènes de société. La situation n’est alors pas aussi catastrophique que celle que l’on nous dépeint fréquemment. L’apparition de nouveaux modes de communication et la multiplication des correspondances ont simplement fait bouger les lignes.

Il est donc nécessaire d’intégrer la notion contextuelle dans notre analyse et de prendre en compte toutes les variables évoquées précédemment pour évaluer de manière objective la qualité rédactionnelle d’une personne, et ce quel que soit son niveau d’instruction.

Sophie Muller – Chef de produit Cordial / Synapse Développement

Quand l’orthographe ne se lie pas aux connaissances mais au contexte
Notez cet article

AI Hackademy : l’intelligence artificielle au service de l’entreprise

L'évènement de MS Experiences'17, les 3 & 4 octobre. Découvrir l’intelligence artificielle : démos innovantes, expériences immersives au sein de l’AI Hackademy.

Agenda et inscription gratuite

Sondage

Windows 10 et vous

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Le hacker de Deutsche Telekom condamné en Allemagne est extradé au Royaume-Uni

    Un hacker israélo-britannique accusé d'avoir attaqué deux banques britanniques et un fournisseur d'accès internet libérien,…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Expert - Magie et Test : mêmes combats ?

    Voici une tribune du Comité Français des Tests Logiciels, alias le CFTL, qui permet d'appréhender…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Lutte contre les ransomwares : en France, les PME préfèrent la formation à l'approche technologique

    On sait les entreprises françaises attachées à la formation de leurs collaborateurs. En matière de…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement
Bomgar_Cybersecurity_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Guide du Service Management pour le DSI à l’ère mobile

    > Voir le livre
  • Communications unifiées : la mobilité et la collaboration au cœur des métiers

    > Voir le livre
GlobalK_Nutanix_skycraper