En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 12/03/2018
    7ème édition de Big Data Paris

    Le congrès Big Data Paris se tiendra les 12 et 13 mars 2018 à Paris…

    en détail En détail...
  • 23/01/2018
    FIC 2018

    Pour son 10ème anniversaire, le Forum International de la Cybersécurité (FIC) réunira l’ensemble des acteurs…

    en détail En détail...
Global K_Data scientist_leaderboard

Avec Acube, le quai d'Orsay mise sur l'Open Source

05/04/2006 | commentaires 0 commentaire
Schneider_SMARTBUNKER_pavé

Prestataire : Aubay
Origine : Nouveau
Nom de la société cliente : le ministère des Affaires Etrangères
Catégorie Métier : Administration/collectivités locales
Type(s) de projet : Intranet - Extranet
Réalisation : Prestataire
Date de mise en service : 29/06/2005
Site web : http://
Budget : Moins de 25 000
Actions effectuées : Graphisme, administration

Pour remplacer progressivement un parc applicatif vieillissant et quelque peu surabondant, le ministère des Affaires Etrangères a opté pour une architecture Open Source, socle de prochaines applications client riche. Dans la droite ligne des préconisations de l'ADAE (agence pour le développement de l'administration électronique).

Besoins

Francis Etienne, chef du service « CXI » (des systèmes d'information) duministère des Affaires Etrangères explique qu'un audit, mené parCapgemini et l'Inspection générale, a montré la nécessité de faire évoluerle parc applicatif du ministère, qui comptait quelque 180 applications,là où ses homologues allemand ou hollandais en comptent 60 etla Grande-Bretagne, seulement une vingtaine. Décision a donc été prisede réduire d'un tiers le parc applicatif du ministère français d'ici à 2007.« il fallait casser cette logique de priorité de l'existant, au profit de l'innovant», explique Francis Etienne. Plutôt que de s'épuiser à maintenirl'existant, celui-ci fait l'objet d'une Tierce maintenance applicative, et leministère concentre ses forces sur la création d'un « atelier conforme auxstandards, une plate-forme ensuite utilisée pour bâtir de nouvelles applications», pour le ministère des affaires étrangères, mais aussi pourd'autres ministères, mutualisation oblige.

Contraintes

Le ministère des Affaires Etrangères compte 400 sites diplomatiques et consulaires dans le monde. Son effectif est de 4 500 personnes en France et 22 500 dans le monde. Côté informatique, 12 500 postes de travail (dont 4 500 en central), 500 serveurs, 180 applications, système d'information maintenu par 370 personnes en central et 150 dans les postes diplomatiques et consulaires.La logique étant celle de l'information partagée, le choix de l'Open source était naturel, indique Francis Etienne. D'autant que le Quai d'Orsay bénéficiait ainsi du financement de l'ADAE dédié « à l'effort de mutualisation ministérielle ». Suite à la consultation effectuée par le ministère, Aubay a été retenu pour le projet, puis pour la formation. Yann Jaeglé,directeur Aubay Systèmes d'Information explique avoir proposé « un concept et un prototype, une solution au sens large », servant de « cadre pour les projets internet et intranet », fondé sur une «architecture indépendante des plates-formes ».

Solutions

La société a réalisé un prototype de client riche conforme aux standards W3C.Nouvelle « filière de développement web », mais aussi « approche méthodologique » du ministère, Acube a été conçue selon l'approche MDA (model Driven Architecture). Architecture ensuite déclinée en différents modèles spécifiques de plates-formes, n-tiers (pour J2EE ou .net) ou 3-tiers pour PHP et ASP. La première, après le client riche, est la mise en oeuvre du serveur Acube/J2EE.Les applications développées en aval seront des applications intranet, extranet et inter-ministerielles. Quasiment tous les navigateurs seront supportés, sauf Internet Explorer pour Mac et Netscape 4. Tous les échanges se feront en XML, afin d'optimiser le nombre et le volume des flux échangés entre client et serveur.L'existant n'est pas oublié pour autant : il sera possible de développer une application Acube J2EE au sein d'un environnement J2EE pré-existant ou de développer une interface client riche Acube pour une application .net existante. La première application Acube a été déployée en septembre sur l'intranet, deux autres applications, internet et interministérielles, devraient suivre rapidement. Aubay et le ministère travaillent depuis deux ans sur ce projet. Mise à disposition librement sous licence CeCILL sur la forge admisource de l'ADAE depuis le 29 juin dernier, Acube permettra de déployer toutes les applications web et multi-canal du Ministère. La méthodologie projet qui accompagne Acube reprend, en fonction des besoins, certains des principes de différentes méthodologie (UP, Extreme programming, etc). Un ensemble d'outils est également proposé, couvrant le cycle de vie des projets. Tous issus du monde Open Source (CVS, ANT, Maven, Mantis), ils sont intégrés à un IDE unique, Eclipse. L'intégration d'autres outils, y compris non open source, est prévue, par exemple pour la modélisation UML.

Avec Acube, le quai d'Orsay mise sur l'Open Source
Notez cet article

Laisser un commentaire

Threat Intelligence Report

À travers sa plateforme de cyberveille mondiale, NTT Security analyse 40 % du trafic Internet dans le monde. Découvrez le dernier rapport du centre mondial de cyberveille (Global Threat Intelligence Center) sur l’état des menaces au troisième trimestre 2017

Lire le rapport

Sondage

Noël : quel cadeau High tech pour vous même ou vos proches? (3 choix possibles)

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Nouvelles règles européennes sur les données non personnelles : un élan majeur pour réaliser le marché unique numérique

    La Commission européenne a proposé mardi 19 septembre de nouvelles règles du jeu pour lever…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Cybermenace : "L’hameçonnage franchit un cap avec le détournement d'email", Alexandre Delcayre, Palo Alto

    Alexandre Delcayre, directeur Systems Engineering Europe du Sud, Russie, Israël, et l'Unit42, l'unité de recherches…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Plus de logiciels légitimes seront infectés en 2018 selon Kaspersky Labs

    Quelles attaques ciblées majeures ? Quelles industries menacées ? Chaque année, Kaspersky livre ses prédictions…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

Global K_Data scientist_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Comment la signature électronique a permis à Salesforce, LinkedIn, et McAfee d’ améliorer leurs performances.

    > Voir le livre
  • Guide du Cloud Public

    > Voir le livre
elo_processus pointe_skyscraper