En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 14/03/2018
    IT Partners, le rendez-vous de la communauté des décideurs du channel IT

    Le rendez-vous de la communauté des décideurs du channel IT français ouvrira ses portes les 14 et…

    en détail En détail...
  • 20/03/2018
    IT & IT Security Meetings 2018

    IT Meetings devient IT & IT Security Meetings et ouvrira ses portes en mars pour…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Migration d'un site vitrine vers un site e-commerce pour la vente de spiruline
    <2000 €
    > En savoir plus
  • Création d'un site vitrine pour une entreprise de prestations de services
    <1 000 €
    > En savoir plus
  • Refonte d'un site E-commerce pour une société existant depuis 1957
    A déterminer €
    > En savoir plus
NTT secu_Threat Intelligence report_leaderboard

Brexit : les tweets seront-ils du bon côté ?

ITrust_SOC_pave

Alors que le Royaume-Uni va choisir jeudi 23 juin s’il souhaite rester au sein de l’Union européenne, une étude révèle que 65 % des tweets émis par les Britanniques sont en faveur d’un départ…

Expert System et l’Université d’Aberdeen ont analysé plus de 55 000 tweets afin d’identifier les principaux sujets et tendances exprimés sur les réseaux sociaux lors de la campagne “Brexit/Bremain”. Cette étude qui s’appuie sur la technologie d’analyse cognitive de Expert System (Cogito) montre que 64,75% des utilisateurs britanniques de Twitter ont exprimé leur intention de quitter l’Union Européenne. Ce pourcentage était particulièrement élevé chez les utilisateurs anglais (69% durant la deuxième semaine de juin, et 77% entre les 21 et 22 juin) et les utilisateurs écossais (67% lors de la première période et 58% durant la seconde), alors que 40 % des utilisateurs nord-irlandais et gallois semblent préférer rester dans l’UE (35% en Irlande du Nord et 23% au Pays de Galles, si l’on prend en compte l’échantillon de tweets postés entre les 20 et 21 juin). La différence marquée entre ces résultats et ceux des derniers sondages réalisés au Royaume-Uni révélant des scores beaucoup plus serrés peut s’expliquer par le fait que les militants pro-Brexit sont plus actifs sur Twitter.

Emploi, immigration et politique sont les thèmes les plus abordés

Selon le rapport, les questions d’emploi, d’immigration et de politique restent les thématiques les plus abordées dans chacun des quatre pays, apparaissant respectivement dans 16,26%, 14,87% et 14,63% des tweets analysés, toute géographie confondue. A l’inverse, les taxes (3,72%) les retraites (2.46%), et la sécurité (1,99%) ont joué un rôle marginal dans le débat, quand les références à l’inflation (0,05%) ont été presque inexistantes.
Alors que le sujet de l’immigration a été le thème central du débat en Angleterre (16,76%), le rapport présente également des pics de discussion à propos du système de santé national (NHS) (12,80%) sur cette même population. En Ecosse, la question de l’emploi a animé le débat (20,30%), suivie par les questions d’immigration (19,98%) et de politique (19,03%). Il est à noter que les utilisateurs nord-irlandais sont les seuls à avoir évoqué le sujet des frontières (22%). De même, le Pays de Galles est le seul pays où la question monétaire (20,21%) a joué un rôle majeur dans le débat.
Enfin, il faut considérer le fort impact des média sur les sujets discutés dans les réseaux sociaux. Par exemple, le NHS est devenu un sujet tendance sur Twitter le jour qui a suivi le débat télévisé sur l’UE durant lequel l’impact du Brexit sur le service de santé publique national a été longuement discuté.

Les tweets auront-ils gain de cause ?

 

L’étude a été réalisée durant la seconde semaine de juin. Le projet a également intégré un échantillon de 5000 tweets collectés entre les 20 et 21 juin, dans le but de mettre en lumière les éventuelles variations de tendances ou de sujets abordés entre la première période d’analyse et les derniers jours précédant la date du référendum. L’analyse s’est concentrée sur les tweets émanant des quatre nations constitutives du Royaume-Uni.

Auteur : Juliette Paoli

Brexit : les tweets seront-ils du bon côté ?
Notez cet article

Laisser un commentaire

Threat Intelligence Report

À travers sa plateforme de cyberveille mondiale, NTT Security analyse 40 % du trafic Internet dans le monde. Découvrez le dernier rapport du centre mondial de cyberveille (Global Threat Intelligence Center) sur l’état des menaces au troisième trimestre 2017

Lire le rapport

Sondage

Noël : quel cadeau High tech pour vous même ou vos proches? (3 choix possibles)

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Les imprimantes sont-elles frappées d’obsolescence programmée ?

    Le 18 septembre dernier, l'association HOP (Halte à l'Obsolescence Programmée) a déposé une plainte contre…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Cybermenace : "L’hameçonnage franchit un cap avec le détournement d'email", Alexandre Delcayre, Palo Alto

    Alexandre Delcayre, directeur Systems Engineering Europe du Sud, Russie, Israël, et l'Unit42, l'unité de recherches…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Plus de logiciels légitimes seront infectés en 2018 selon Kaspersky Labs

    Quelles attaques ciblées majeures ? Quelles industries menacées ? Chaque année, Kaspersky livre ses prédictions…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

BlueMind_Nouvelle version_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
BlueMind_Nouvelle version_skycraper