En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 04/10/2017
    Convention USF 2017

    L'événement annuel de référence de l’ensemble de l’écosystème SAP français aura lieu cette année les…

    en détail En détail...
  • 17/10/2017
    Mobility for Business

    7ème édition de Mobility for Business, le salon des solutions mobiles "pour une meilleure transformation…

    en détail En détail...
Salon Solutions_Septembre17_leaderboard

Attaque de Dyn: un amateur de jeux vidéo aigri derrière la cyberattaque

GlobalK_Nutanix_pavé

La cyberattaque géante qui a paralysé en octobre de nombreux sites internet aux Etats-Unis a probablement été perpétrée par un amateur de jeux vidéo en colère, a affirmé mercredi 16 novembre un expert en informatique proche du dossier.

Le piratage informatique en question, mené en plusieurs vagues le 21 octobre, avait sérieusement perturbé le fonctionnement d’internet en Amérique, privant des millions de personnes d’accès notamment à Twitter, Spotify, Amazon ou eBay et soulevant les inquiétudes des autorités.
Mais aucun de ces sites n’était directement visé par l’auteur de l’attaque. Il s’en était en réalité pris à la société Dyn, qui redirige les flux Internet vers les hébergeurs et traduit en quelque sorte des noms de sites en adresse IP. « Nous pensons que dans le cas de Dyn, le pirate relativement peu sophistiqué cherchait à mettre hors ligne un site de jeux vidéo avec lequel il avait un contentieux personnel« , a affirmé à un groupe d’élus Dale Drew, responsable de la sécurité chez Level 3 Communications. Il n’a pas donné le nom du site en question, mais selon le Wall Street Journal, qui cite des sources proches du dossier, il s’agit de celui de Playstation Network.
Selon le responsable de l’entreprise qui a remonté le fil de l’attaque informatique, la personne qui a commis les faits s’était servie d’un réseau de machines zombies elles-mêmes piratées et utilisées à l’insu de leurs propriétaires (botnet) pour amplifier les dégâts causés. Le pirate informatique aurait, toujours selon M. Drew, utilisé un logiciel malveillant, Mirai, pour prendre le contrôle de quelque 150 000 objets connectés de toutes sortes pour mettre au point son attaque par déni de service, qui consiste à submerger un serveur de requêtes pour le rendre
indisponible. Hypothèse un temps envisagée, la piste d’une attaque perpétrée par un gouvernement étranger avait été écartée fin octobre par le coordonnateur du
renseignement américain.

 

Auteur : La rédaction avec AFP

Attaque de Dyn: un amateur de jeux vidéo aigri derrière la cyberattaque
Notez cet article

Laisser un commentaire

Intégrer une solution de communication unifiée

La communication remplace la simple téléphonie, avec intégration des e-mails, téléphone fixe et mobile, chat, visioconférence, social média, web…

Lire le livre-blanc

Sondage

Windows 10 et vous

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Litige Google/fisc : Edouard Philippe évoque une contribution volontaire

    Edouard Philippe n'a pas exclu ce jeudi 13 juillet que la France puisse faire appel…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Dématérialisation des documents RH, une aubaine pour les salariés ou pour les employeurs ?

    Depuis le 1er janvier 2017 et l’entrée en vigueur de la loi Travail, les employeurs…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Les attaques par "destruction of service" vont se multiplier selon Cisco

    DeOS, pour "Destruction Of Service" : ce nouveau type d'attaque va se multiplier, affirme Cisco. L'attaque de Petya…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement
Comexposium_AssisesSécurité2017_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Communications unifiées : la mobilité et la collaboration au cœur des métiers

    > Voir le livre
  • Menaces avancées, découvrez les techniques de détection avancée

    > Voir le livre
elo_processus pointe_skyscraper