En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 30/01/2018
    3e édition du Congrès des DSI

    La troisième édition du Congrès des DSI se tiendra le 30 janvier prochain au Pré…

    en détail En détail...
  • 20/03/2018
    IT & IT Security Meetings 2018

    IT Meetings devient IT & IT Security Meetings et ouvrira ses portes en mars, du…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Accompagnement développement Windev pour une société dans l'événementiel
    A déterminer €
    > En savoir plus
  • Création d'un site eCommerce pour la vente de bijoux et vêtements
    < 3 000 €
    > En savoir plus
  • Création d'un site E-commerce dans la lingerie et gadgets pour adultes
    < 5 000 €
    > En savoir plus
EBRC_Trust 2017_leaderboard

Atos-Gemalto : un mariage autour du paiement, de la sécurité et de l’IoT pour 4,3 Mdr €

Ixia_RGPD_pave

Le groupe informatique français Atos propose d’acquérir l’intégralité de son compatriote Gemalto, spécialiste des cartes à puce dans une passe difficile, pour 4,3 milliards d’euros, a annoncé son PDG Thierry Breton lundi 11 décembre. La nouvelle entité s’imposerait dans la cybersécurité, les technologies digitales et les services numériques.

« Atos a remis au conseil d’Administration de Gemalto le 28 novembre 2017 une offre amicale, attractive et qui prend en compte les intérêts de l’ensemble des parties prenantes. Depuis lors, Atos a réitéré ses intentions amicales« , indique un communiqué de l’ESN. Le mariage des deux groupes vise à créer « un leader mondial en cybersécurité, technologies et services numériques« , a précisé Thierry Breton.

3 marchés en croissance portent le projet industriel

Atos met en avant les fortes complémentarités des groupes aux niveaux géographique, technologique et des services. Pour Thierry Breton, la » présence mondiale [de Gemalto] et son portefeuille unique de technologies et de clients constituent des atouts majeurs sur le marché. » La nouvelle entité serait « de loin le premier acteur européen » sur les marchés du paiement ou de la cybersécurité, et permettrait des synergies dans ces métiers, a précisé le patron d’Atos au cours d’une conférence téléphonique. Un rapprochement industriel qui s’axe également sur le marché à forte croissance de l’Internet des objets et des solutions machine-to-machine.

Rassurer sur l’intégration

L’opération allierait Atos, un groupe de plus de 100 000 salariés, à Gemalto, qui compte quelque 15 000 collaborateurs. Autant le premier a montré une dynamique positive cette année, en révisant à la hausse ses objectifs financiers au troisième trimestre, autant le second connaît des difficultés avec notamment l’annonce d’un plan de suppression de 288 emplois en novembre. L’ESN rassure sur sa capacité à intégrer les salariés de Gemalto, à retenir les talents – « une préoccupation centrale » – et à maintenir « des fortes compétences et ressources de recherche et développement de Gemalto« . La marque Gemalto ne disparaîtrait pas, Atos envisageant de capitaliser sur sa « notoriété« . Elle est « reconnue comme un actif de grande valeur« , indique-t-il. De son côté, l’équipe dirigeante de Gemalto est invitée à « participer aux ambitions du groupe combiné« .

 

Auteur : La Rédaction avec AFP

Atos-Gemalto : un mariage autour du paiement, de la sécurité et de l’IoT pour 4,3 Mdr €
Notez cet article

Laisser un commentaire

RGPD : sensibiliser les collaborateurs

Le nouveau règlement européen sur la protection des données (RGPD) s'appliquera le 25 mai 2018. Conscio Technologies propose un parcours de sensibilisation pour les collaborateurs.

Découvrir le programme de sensibilisation

Sondage

RGPD : ETES-VOUS PRÊT ? Le Règlement Général sur la Protection des Données entre en application le 25 mai 2018.

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Alors qu'Attac demande à Apple de payer sa juste part d'impôt, l'américain riposte

    Le géant américain Apple a assigné en référé l'association altermondialiste Attac auprès du tribunal de…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • 5 grandes évolutions qui domineront et impacteront les 12 prochains mois en cybersécurité 

    Prédictions sécurité pour 2018 : Pierre-Yves Popihn, directeur Technique France chez NTT Security, liste 5…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Startups Deep Tech : la France dans le Top 5 des investissements

    En Europe, depuis 2015, les investissements en capital-risque dans la "Deep Tech" ont augmenté 3…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

GlobalK_Lean_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Comment la signature électronique a permis à Salesforce, LinkedIn, et McAfee d’ améliorer leurs performances.

    > Voir le livre
  • Préparation au règlement général sur la protection des données (RGPD)

    > Voir le livre
Ixia_RGPD_skycraper