En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 23/01/2018
    FIC 2018

    Pour son 10ème anniversaire, le Forum International de la Cybersécurité (FIC) réunira l’ensemble des acteurs…

    en détail En détail...
  • 06/12/2017
    Paris Open Source Summit

    Paris Open Source Summit, premier événement européen libre et open source, est le fruit de…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Création d'un site e-commerce pour la vente de prêt-à-porter
    < 1 500 €
    > En savoir plus
  • Styliste/Modéliste pour la création de modèles de vêtements streetwear
    < 1 200 €
    > En savoir plus
  • Création d'un site e-commerce pour la vente de prêt-à-porter féminin
    < 3 000 €
    > En savoir plus
ITrust_SOC_leaderboard

Quand et comment envisager le Software Defined Storage ?

29/04/2016 | commentaires 0 commentaire |
BlueMind_Nouvelle version_pave

Lorsque l’architecture du système d’information migre vers le Cloud computing, il est temps d’envisager le Software Defined Storage. Sinon, la stabilité prévaut et un stockage classique à base de contrôleurs et de baies NAS-SAN convient toujours.

L’approche SDS vise à améliorer l’agilité de l’infrastructure de stockage et à abaisser son coût d’exploitation par automatisation des tâches de maintenance. Elle correspond à la mise en place d’une équipe d’administration unifiée, à la généralisation de matériels informatiques standards et de pratiques DevOps autour de logiciels Open Source. Les architectures NAS-SAN requièrent des exploitants dédiés au stockage, rodés aux outils d’administration et aux piles technologiques d’un ou deux fournisseurs. En résumé, les DSI et les exploitants informatiques gagnent à évaluer les offres, en tenant compte de la stratégie d’innovation de leur entreprise. Le cabinet d’études Gartner confirme qu’« il n’existe pas de solution SDS à taille unique, y recourir n’est pas un simple achat de stockage traditionnel ». Très sagement, il invite chacun à prendre en considération les investissements consentis et à rester en phase avec les besoins métiers. En somme, le modèle SDS oui, à condition de l’aligner aux bénéfices et aux risques de l’entreprise.

 


 

Les grandes entreprises viennent au SDS

SDNLe Software Defined Storage apporte des services de gestion de données avancés (déduplication, réplication, bascule) à l’ensemble des disques répartis sur des serveurs banalisés. En 2016, les tests se multiplient. L’an prochain, 40 % des grandes entreprises auront évalué une telle solution, estime le cabinet Gartner. En 2015, seulement 17 % ont tenté l’aventure. Plus d’un DSI sur quatre parmi les 2 000 plus grandes organisations va fonder son propre système de stockage sur une solution SDS d’ici à la fin 2017, contre un sur dix en 2015. Les premières implémentations pourraient cependant s’avérer décevantes, plus de 50 % des implémentations SDS de l’année 2017 n’atteindront pas leur objectif de réduction du TCO (coût total d’appropriation) de 40 % à 50 %.

 

Auteur : Olivier Bouzereau

Quand et comment envisager le Software Defined Storage ?
Notez cet article

Webinaire Signature électronique

Les services de signature électronique, cachet serveur et d’horodatage Universign confèrent une dimension juridique à tous types de documents électroniques : valeur légale, intégrité dans le temps, authenticité des auteurs et des signataires.

Assister au webinaire du 30 novembre

Sondage

Noël : quel cadeau High tech pour vous même ou vos proches? (3 choix possibles)

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Piratage d'Uber : les procureurs de New York et du Connecticut ouvrent une enquête

    Les procureurs de l'Etat de New York, Eric Schneiderman, et du Connecticut, George Jepsena ont…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Expert - Collaboration entre développeurs freelances et entreprises : pourquoi les grands groupes doivent recruter un Chief Freelance Officer

    Recruter un Chief Freelance Officer ? Charles Thomas, CEO et co-fondateur de Comet, une start-up…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • L'emploi cadre porté par le dynamisme des entreprises pariant sur le digital

    Selon la 16e édition du Baromètre Européen de l’Emploi de Robert Walters, l’année 2017 est…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

Universign_maitrisez risques signature elec_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Le paiement en 2050 et au-delà

    > Voir le livre
  • Communications unifiées : la mobilité et la collaboration au cœur des métiers

    > Voir le livre
Global Knowledge_Docker_Skycraper