En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 23/01/2018
    FIC 2018

    Pour son 10ème anniversaire, le Forum International de la Cybersécurité (FIC) réunira l’ensemble des acteurs…

    en détail En détail...
  • 06/12/2017
    Paris Open Source Summit

    Paris Open Source Summit, premier événement européen libre et open source, est le fruit de…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Styliste/Modéliste pour la création de maquettes de vêtements pour femmes
    <500 €
    > En savoir plus
  • Développement d'un site communautaire
    < 10 000 €
    > En savoir plus
  • Développement d'un logiciel MES pour la 1ère entreprise de l'industrie pharmaceutique en France
    > 50 000 €
    > En savoir plus
Innovaphone_AnywhereWorkplace_leaderboard

Pourquoi le logiciel français ne s'exporte pas

Systancia_keynote nov_pave

“Nous avons tout de même quelques exportateurs extraordinaires, comme Dassault Systèmes ou Ubisoft”, estime Bruno Vanryb. “Mais il est vrai qu'ils sont rares. Il y a plusieurs raisons à cela : Le marché du logiciel français est extrêmement atomisé. Il génère 5 milliards d'euros sur un marché mondial de 300 milliards, soit 1,6%, avec des entreprises qui génèrent pour la plupart moins de 20 millions d'euros de chiffre d'affaires. Nous n'avons pas un problème d'hommes, puisque les ingénieurs français sont reconnus dans le monde entier et connaissent un succès extraordinaire lorsqu'ils s'exportent dans la Silicon Valley, par exemple. La première cause à ce déficit est culturelle et liée au système éducatif : dans les années 80, lorsque l'industrie a démarré et qu'il fallait être présent, notre système éducatif ignorait les technologies et notre personnel politique avait une méconnaissance totale de ce monde, à la différence des américains, par exemple. Ceux qui ont fait des start-up à l'époque étaient des passionnés, mais ils évoluaient isolément, sans écosystème, sans soutien. Ensuite, l'existence de “venture capitalists” en France est très – trop – récente : ils existent depuis 25 ans aux États-Unis alors qu'en France ils sont apparus depuis 2000 et la bulle internet. Or, c'était trop tard : les cartes avaient déjà été distribuées. Il y a enfin la culture française : nous vendions “à l'étranger” et non “à l'international”. L'étranger, c'est l'autre. Par ailleurs, jusqu'à récemment, il n'y avait pas de ponts entre les universités et l'entreprise, qui avait tendance à être diabolisée. Mais tout cela est en train de changer, grâce à la génération Y, mais aussi à toutes les mesures qui ont été prises ces six dernières années en faveur des entreprises. Il y a eu une prise de conscience politique”.

Pourquoi le logiciel français ne s'exporte pas
Notez cet article

Article suivant
Avanquest en bref


Laisser un commentaire

SOLUTIONS DATACOM ET RÉSEAUX POUR UN MONDE CONNECTÉ

Capacité de traitement supérieure, meilleur rendement, encombrement limité et frais d’exploitation réduits : atteignez tous vos objectifs avec les solutions de datacenter modulaires de SCHROFF

Plus d’informations

Sondage

RGPD : ETES-VOUS PRÊT ? Le Règlement Général sur la Protection des Données entre en application le 25 mai 2018.

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  •  Amende record de l'UE : la contre-offensive judiciaire de Google

    Google a lancé une contre-offensive envers la Commission européenne en déposant un recours contre l'amende…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • RGPD : à huit mois de la date-butoir, tirez-vous le meilleur parti des atouts déjà en votre possession ?

    Alors que l’échéance de mai 2018 approche à grands pas pour leur mise en conformité avec…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Le Canadien toujours content au travail, et d'être connecté

    Les Canadiens sont moins nombreux à trouver un bon équilibre entre le travail et la…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

Systancia_keynote nov_skycrapper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Communications unifiées : la mobilité et la collaboration au cœur des métiers

    > Voir le livre
  • Guide du Service Management pour le DSI à l’ère mobile

    > Voir le livre
elo_processus pointe_skyscraper