En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 03/10/2017
    Microsoft Experiences’17

    Les 3 et 4 octobre 2017 : voici deux jours dédiés à l'intelligence numérique pour le…

    en détail En détail...
  • 11/10/2017
    Les Assises de la sécurité et des systèmes d’information 2017

    La 17ème édition des Assises de l'événement incontournable en matière de cybersécurité aura lieu du 11…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Création d'un site e-commerce pour la vente de prêt-à-porter
    < 7 000 €
    > En savoir plus
  • Styliste/Modéliste pour la création de modèles de vêtements haut de gamme pour femme
    A déterminer €
    > En savoir plus
  • Styliste/Modéliste pour la création de modèles de vêtements streetwear pour hommes
    A déterminer €
    > En savoir plus
TSystems_Cybercrime_leaderboard

Pour sécuriser les logiciels SaaS, prévoir 8% à 15% du total des dépenses

Microsoft_MS experience S1 AI_pave

Interview          Craig_Lawson_Gartner

 

Craig Lawson,
Directeur de recherches du Gartner

 

 

Directeur de recherches du Gartner, Craig Lawson est spécialisé dans les marchés de la sécurité informatique et dans les solutions protégeant les données personnelles. Il recommande aux entreprises d’allouer au moins 8% de leurs dépenses SaaS à la protection des applications et de leurs données externalisées.

« Le prix unitaire de l’offre CASB va baisser, mais chaque organisation exécutera davantage de solutions Cloud. »

  • Solution IT : La croissance du marché CASB est-elle rapide en Europe de l’Ouest ?

Craig Lawson : L’adoption d’appliances CASB a démarré très vite en Amérique du Nord, où la croissance du marché est très forte depuis deux ans. Elle n’est pas spécifique à une industrie mais plutôt tirée par les entreprises qui consomment des services Cloud de type SaaS ; en particulier des applications de back office comme le progiciel de gestion intégré, le suivi de la relation client, le suivi des ressources humaines et les solutions de productivité.

  • Les performances requises par les fonctions de filtrage des solutions CASB requièrent-elles des plateformes matérielles coûteuses ?

Plusieurs fournisseurs CASB offrent le choix d’exécuter leur logiciel sur une appliance physique ou virtuelle, installée sur le site de l’entreprise ou dans un Cloud hybride / public. Néanmoins, la méthode la plus populaire consiste à retenir l’offre CASB en tant que service Cloud, ce qui évite à l’entreprise d’avoir à gérer des appliances. Les fournisseurs ont conçu leur plateforme pour le Cloud de façon native ; ils les maintiennent à proximité des principaux points de présence Internet lorsqu’ils n’ont pas recours, eux-mêmes, aux Clouds publics comme celui d’Amazon.

  • Prévoyez-vous une démocratisation prochaine des solutions CASB ?

Comme dans tous les marchés en croissance exponentielle, les prix vont baisser progressivement. Actuellement, on voit les solutions CASB retenir 8% à 15% des dépenses de logiciels SaaS à sécuriser. D’ici à 2020, cela devrait baisser pour ne représenter plus que 5% à 10%. Cependant, d’ici là, les entreprises consommeront beaucoup plus de services externalisés. Le prix unitaire de l’offre CASB va baisser, mais chaque organisation exécutera davantage de solutions Cloud.

  • Selon vous, toutes les jeunes pousses innovantes du segment CASB seront-elles acquises par des géants de la sécurité ou certaines vont-elles survivre par elles-mêmes ?

Des fournisseurs isolés et d’autres acteurs bien établis cherchent à compléter leurs activités en aidant les organisations à sécuriser leur migration vers le Cloud. Au cours des douze derniers mois, il y a eu plusieurs acquisitions sur ce marché, jusqu’à un milliard de dollars. Microsoft, Bluecoat (Symantec à présent), Cisco, Imperva sont des exemples de grandes entreprises qui ont toutes mené des acquisitions crédibles sur ce terrain.

Propos recueillis par Olivier Bouzereau

 

Auteur : Olivier Bouzereau

Pour sécuriser les logiciels SaaS, prévoir 8% à 15% du total des dépenses
Notez cet article

AI Hackademy : l’intelligence artificielle au service de l’entreprise

L'évènement de MS Experiences'17, les 3 & 4 octobre. Découvrir l’intelligence artificielle : démos innovantes, expériences immersives au sein de l’AI Hackademy.

Agenda et inscription gratuite

Sondage

Windows 10 et vous

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Le hacker de Deutsche Telekom condamné à 20 mois de prison avec sursis

    Un hacker britannique a été condamné vendredi à 20 mois de prison avec sursis par…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Développement : créer un environnement sécurisé où la moitié du code utilisé provient de tiers

    Sécurité informatique et fraude : les développeurs anticonformistes sont à l'origine de risques dans les chaînes…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Automatiser les processus RH : l'enjeu majeur des PME et ETI

    Quelles stratégies digitales RH chez les PME et ETI, ces organisations à taille humaine qui ne…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement
Microsoft_MS experience S1 AI_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • SECTEUR DE LA SANTÉ : VOTRE MISSION EST-ELLE IMPIRATABLE ?

    > Voir le livre
  • Les bonnes pratiques pour implémenter une solution de personnalisation.

    > Voir le livre
Microsoft_MS experience S1 TRUST_skycraper