En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 12/03/2018
    7ème édition de Big Data Paris

    Le congrès Big Data Paris se tiendra les 12 et 13 mars 2018 à Paris…

    en détail En détail...
  • 10/04/2018
    JFTL – Journée Française des Tests Logiciels

    Le Comité Français des Tests logiciels organise la 10e édition de la Journée Française des…

    en détail En détail...
EBRC_Trust 2017_leaderboard

La standardisation est nécessaire

ITrust_SOC_pave

Chez Air France, le suivi des conteneurs à bagages par RFID est opérationnel à Roissy- Charles de Gaulle. 6 500 conteneurs, plus des chariots, ont été équipés d’étiquettes RFID passives ultra-haute fréquence et passent par 21 points de lecture aux entrées des trieurs bagages. Le taux de lecture de 99,7% permet d’alimenter en temps réel les bases de données de traçabilité. Le suivi des bagages lui-même est en cours d’expérimentation, le taux de lecture proche de 100% des puces RFID, insérées dans les étiquettes d’expéditions collées sur les bagages à l’enregistrement, remplacent avantageusement celui de 85 à 95% des codes-barres. Un projet pilote suit des bagages sur les lignes Paris/Amsterdam/Nagoya. Pour Christophe Astier, responsable du département architecture à la DSI d’Air France, “le suivi et la détection de bagages nécessite une standardisation et une normalisation à travers le monde.” Côté fret, ce sont 18 000 palettes dix pieds qui vont être d’ici fin 2011 tracées par RFID dans la zone G1XL de l’aéroport Charles de Gaulle. Air France envisage d’autres projets RFID, pour la gestion des pièces détachées ou dans le “catering”, pour accélérer la mise à bord des repas servis aux passagers pendant les vols. Pour maîtriser le volume de données acquis, la DGSI d’Air France a développé une plate-forme middleware dédiée à l’identification automatique, baptisée InQua. Elle insiste sur la mise en place de standards pour l’interopérabilité dans l’aéronautique.

La standardisation est nécessaire
Notez cet article

Laisser un commentaire

L’e-paiement, à l’heure de la convergence

Le nouveau livre blanc de la rédaction de Solutions-Numériques (40 pages). Dans un contexte réglementaire évolutif, le foisonnement des innovations s'accroit: paiement instantané, blockchain, dématérialisation, transformation de l’écosystème des paiements avec son ouverture à de nouveaux acteurs...

Lire le livre blanc

Sondage

RGPD : ETES-VOUS PRÊT ? Le Règlement Général sur la Protection des Données entre en application le 25 mai 2018.

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Le cofondateur russe du "site numéro un" d'achats frauduleux arrêté

    Le cofondateur russe d'un important réseau de cybercriminalité international, recherché par les Etats-Unis, a été…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Shadow IT et RGPD : le CASB, un "sas protecteur entre Cloud et utilisateurs", Joël Mollo, Skyhigh

    L’utilisation par les employés de services Cloud non validés par leur direction informatique représente un…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Etude - A la complexité des SI répond celle de la performance digitale

    En France, 79 % des DSI français estiment que la complexité croissante de IT pourrait rendre…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

GlobalK_GDPR _skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
GlobalK_GDPR _skycraper