En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 15/11/2017
    Cloud Expo Europe Paris 2017

    Cloud Expo Europe, Paris 2017, c'est le grand rassemblement d'experts dédiés au Cloud. Parmi les…

    en détail En détail...
  • 17/10/2017
    Mobility for Business

    7ème édition de Mobility for Business, le salon des solutions mobiles "pour une meilleure transformation…

    en détail En détail...
Innovaphone_AnywhereWorkplace_leaderboard

Azure supporte de nombreuses technologies non-Microsoft

Vertiv_Power_300x250_FR

« Microsoft a dorénavant une véritable stratégie Open Source en trois volets : la collaboration, la contribution et l’adoption . » Frédéric Aatz, Microsoft

Frédéric Aatz, Microsoft

Frédéric Aatz, Microsoft

Frédéric Aatz, directeur de la stratégie Interopérabilité et Open Source de Microsoft France résume le positionnement de Microsoft sur Azure : « Microsoft a dorénavant une véritable stratégie Open Source en trois volets : la collaboration, la contribution et l’adoption. La collaboration qui porte sur les échanges avec les communautés -MS Open Tech est une filiale dédiée à cela. La contribution, en particulier au noyau Linux. L’adoption qui concerne soit une technologie qui sort de l’Open Source, je veux parler par exemple de Hadoop dans la partie Big Data, soit d’une posture Open Source, avec .NET. »

Et effectivement, depuis plusieurs mois, les partenariats s’enchaînent. On peut parler de l’association récente, annoncée en mai dernier, avec Alter Way, leader sur l’Open Source et DevOps, pour accompagner les entreprises dans le Cloud Azure, Microsoft souhaitant offrir à ses clients la possibilité de faire évoluer leur environnement mixte Open Source et Microsoft. Elle a pour objectif d’accompagner les entreprises souhaitant adopter le Cloud et les méthodes agiles appliquées aux pratiques DevOps, avec outils et conseils à la clé afin d’acquérir de nouvelles compétences : livres blancs, tutoriaux, formations… « La transformation vers le Cloud est un enjeu majeur pour les entreprises et services publics au même titre que pour les professionnels de l’informatique et les développeurs. Microsoft a intégré dans son offre Cloud Azure l’ensemble des technologies Microsoft mais aussi les environnements Open Source de façon à permettre ce changement en respectant les compétences et investissements de nos clients», évoque Frédéric Aatz.

En juin dernier, Microsoft dévoilait cette fois, à l’occasion de l’événement PHP Tour à Lyon, l’arrivée de la solution en PHP Symfony au sein de Microsoft Azure Web Sites. SensioLabs, éditeur de logiciels Open Source et en mode SaaS, et Microsoft indiquaient dans un premier temps mettre à la disposition de la communauté l’ensemble des tutoriels permettant de faire évoluer des développements Symfony, le framework PHP pour les entreprises de SensioLabs, vers la plate-forme Microsoft Azure. En parallèle, les deux entreprises annonçaient intégrer Symfony au sein de la galerie Microsoft Azure Web Sites pour proposer une offre complète ainsi qu’un déploiement simple et immédiat des projets dans le Cloud aux entreprises.

De Windows Azure à Microsoft Azure

Symfony est utilisé par de nombreux projets Open Source (Drupal, phpBB, eZ Publish notamment) et des milliers d’entreprises (par exemple Dailymotion, Yahoo et Blablacar). Et la solution représente une communauté de plus de 150 000 développeurs dans le monde… « Cet accord avec Microsoft Azure s’inscrit dans la dynamique d’adoption massive de Symfony dans le monde de l’entreprise, un monde qui, de façon croissante, migre ses applications dans le Cloud », explique Fabien Potencier, fondateur de SensioLabs et créateur de Symfony. Autre exemple : dans le cadre de l’événement Connect à New York le 13 novembre 2014, Microsoft annonçait passer .NET, cet ensemble de produits et de technologies informatiques, en mode Open Source et cross-plateforme, allant de Windows à Linux en passant par iOS et Android.

Et ce ne sont que quelques annonces, reprises chaque année par Microsoft à ses TechDays sous formes d’ateliers ou conférences pour convaincre entreprises et développeurs d’adopter sa plate-forme.

L’an dernier, les visiteurs pouvaient ainsi noter dans leur agenda : « Symfony2 et Microsoft Azure, l’efficacité de PHP dans le Cloud », « Windows Azure Open Source (Linux, Node, Ruby, Python) » ou encore « Linux: embarquement immédiat pour le Cloud »… Cette année, parmi les thèmes abordés aux TechDays 2015 : .NET 2015 ou Windows et OpenStack, cet ensemble de logiciels Open Source permettant de déployer des infrastructures de Cloud computing. Comme le souligne Edouard Payenneville, responsable des offres Azure chez Microsoft : En passant de l’appellation Windows Azure à celle de Microsoft Azure, qui n’est pas anecdotique ou simplement lié à une stratégie de marque, on va pouvoir dire aux développeurs, entreprises et start-ups : venez comme vous êtes. »

Auteur : Juliette Paoli

Azure supporte de nombreuses technologies non-Microsoft
Notez cet article

Réussir son projet collaboratif-14 novembre

Jalios Digital Summit, une journée qui vous donnera toutes les clés pour réussir votre projet collaboratif, le 14 novembre 2017 au Centre de Conférences Cœur Défense

Inscription

Sondage

Windows 10 et vous

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Avantages fiscaux d'Apple et d'Amazon : Bercy soutient les décisions de la Commission européenne

    Dans une déclaration commune, Bruno Le Maire, Gérald Darmanin et Mounir Mahjoubi se réjouissent des…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Avis d'expert d'Ivanti - Mises en garde avant le Patch Tuesday d’Octobre : il est temps de réviser les stratégies de correctifs

    Ivanti partage dans cet avis d'expert ses prévisions pour le Patch Tuesday d’octobre, dans lesquelles…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • 8 millions de dollars en 2017, le coût de la cybercriminalité en France

    Combien coûte la cybercriminalité ? Cher, très cher selon le cabinet Accenture et son nouveau rapport…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

Global Knowledge_Docker_Skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Guide du Service Management pour le DSI à l’ère mobile

    > Voir le livre
  • Les bonnes pratiques pour implémenter une solution de personnalisation

    > Voir le livre
Global Knowledge_Docker_Skycraper