En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 29/03/2017
    Documation 2017

    Documation 2017 fera la part belle au « Digital Workplace »,selon l’angle de la sécurité, de la mobilité, du…

    en détail En détail...
  • 06/03/2017
    Big Data 2017

    Le Big Data se place aujourd’hui au cœur du processus décisionnel. Combiné au Machine Learning…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
Comexposium_roomn_leaderboard

Affaire du droit d'auteur : Oracle débouté

elo_processus pointe_pave

Si lors d'un premier jugement en demi-teinte Google n'avait été condamné qu'à une amende de 150 000 dollars pour avoir viol les droits d'auteur sur le langage Java détenus par Oracle, cette fois les choses sont claires. Google n'est pas coupable de violation de droits d'auteur aux yeux de la justice américaine.

Dans ce deuxième jugement, il en a été tout autrement. Non seulement le jury a estimé à l'unanimité que Google est non coupable, mais le juge qui est développeur lui-même, n'a pas mâché ses mots.

Pour lui, c'est plutôt Oracle qui est coupable de « demande hyper extême« . « En aucune manière la loi ne devrait permettre le versement de millions de dollars pour rangeCheck  et une décompilation« .

rangeCheck est une fonction très simple que le juge s'est déclaré capable d'écrire lui-même. Si simple que l'accusation de copie de 9 lignes de code ne peut être retenue.

« Ce serait le summum du ridicule si, pour ces 9 lignes, vous obteniez des centaines de millions de dollars [...] la justice ne fonctionne pas de cette manière« .

Auteur : Frédéric Mazué

Notez cet article

Laisser un commentaire

T-Systems propose ses services Cloud, localisés en France

Données hébergées en France et opérées en Europe, pour le respect le plus strict des normes sur la sécurité et la confidentialité des données. Plate-forme de cloud privé, hébergée dans les Data Centers d’Equinix . Partenariat technologique avec Netapp, Fortinet et Cisco.

Plus d’information

Sondage

Vos résolutions pour 2017

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Le droit à la déconnexion, un nouveau droit dès demain

    La loi n° 2016-1088 du 8 août 2016, dite « loi travail », fait entrer le droit…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Sécurité : peu de logiciels peuvent se targuer de répondre aux nouveaux besoins des Cloud Workloads

    Sécurité : peu de logiciels peuvent se targuer de répondre aux nouveaux besoins des Cloud…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Gestion des correctifs : près de 44 % des entreprises y passent plus de 16 h par mois

    Shavlik et AppSense ont interrogé pendant le VMworld Europe 2016 les responsables IT, au total…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement
elo_processus pointe_skyscraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Guide pratique Advanced Thread Protection (ATP)

    > Voir le livre
  • Shadow IT : tous les chiffres en infographie et un rapport exclusif : les utilisateurs…

    > Voir le livre
elo_processus pointe_skyscraper