En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 23/01/2018
    FIC 2018

    Pour son 10ème anniversaire, le Forum International de la Cybersécurité (FIC) réunira l’ensemble des acteurs…

    en détail En détail...
  • 06/12/2017
    Paris Open Source Summit

    Paris Open Source Summit, premier événement européen libre et open source, est le fruit de…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Styliste/Modéliste pour la création de modèles de vêtements streetwear
    A déterminer €
    > En savoir plus
  • Mise en place d'une solution de GED pour une pharmacie créée en 1995
    > 50 000 €
    > En savoir plus
  • Site de réservation pour un commerce itinérant
    < 5 000 €
    > En savoir plus
Global Knowledge_Docker_leaderboard

Accusé de fraude fiscale, SCC dément

Universign_maitrisez risques signature elec_pave

Mardi 12 mai, SCC a fait l’objet d’un courrier anonyme envoyé à la rédaction de CBP l’accusant, entre autres, de fraude fiscale. Ce spécialiste de l’intégration et des services informatiques auprès des grands comptes français privés mais aussi auprès du secteur public dément l’intégralité des accusations portées.

Accusé par ce courrier anonyme d’avoir fraudé le fisc français de 23 millions d’euros, SCC, dont le siège social se situe au Royaume-Uni, et sa direction générale démentent catégoriquement. SCC considère être « parfaitement en règle avec les réglementations françaises et européennes en vigueur. » Elle indique que lors d’une vérification, l’administration fiscale a remis en cause le traitement au regard de la TVA d’une série d’opérations intervenues sur quelques mois en 2005 et au début de l’année 2006. Il en est résulté une demande d’imposition complémentaire de l’administration fiscale française pour un montant de 23 millions d’euros (dont 10 millions de pénalités). Ce qui expliquerait ces 23 millions évoqués dans le courrier anonyme… Il est à noter d’ailleurs que SCC conteste l’imposition réclamée et a déposé une requête auprès du tribunal administratif de Montreuil en date du 8 février 2012. Cette procédure est actuellement en cours d’instruction. SCC ajoute qu’il n’existe à son encontre aucune procédure autre que celle-ci.

Accusé également d’être en situation de monopole sur le marché informatique de la centrale d’achats publics UGAP, la direction de SCC dément également. « SCC concoure régulièrement aux appels d’offres lancés par l’UGAP et son taux d’attribution n’est en aucun cas supérieur au taux de succès rencontré sur d’autres secteurs. »

Premier groupe informatique privé en Europe, la société revendique « un fort ancrage local « , avec plus de 5 000 clients et un chiffre d’affaires de 2,1 milliards d’€ en France.

Auteur : Juliette Paoli

Accusé de fraude fiscale, SCC dément
Notez cet article

Laisser un commentaire

Gestion des Identités et des Accès : conférence 7 décembre

Journée de conférence et d’échanges sur les nouvelles tendances IAM/IAG/DAG. Un florilège de sessions enrichissantes, animées par les plus grands experts Témoignage Client d’un très large déploiement IAM La Gestion des Identités et des Accès dans le Cloud etc - Hotel Peninsula, Paris.

Info et inscription

Sondage

Noël : quel cadeau High tech pour vous même ou vos proches? (3 choix possibles)

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Nouvelles règles européennes sur les données non personnelles : un élan majeur pour réaliser le marché unique numérique

    La Commission européenne a proposé mardi 19 septembre de nouvelles règles du jeu pour lever…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Expert - Collaboration entre développeurs freelances et entreprises : pourquoi les grands groupes doivent recruter un Chief Freelance Officer

    Recruter un Chief Freelance Officer ? Charles Thomas, CEO et co-fondateur de Comet, une start-up…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Budgets IT EMEA en 2018 : +4,9% selon Gartner

    A l’occasion de son symposium annuel, qui s’est terminé aujourd’hui, 9 novembre à Barcelone, Gartner…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

elo_processus pointe_skyscraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
elo_processus pointe_skyscraper