En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 06/12/2017
    Paris Open Source Summit

    Paris Open Source Summit, premier événement européen libre et open source, est le fruit de…

    en détail En détail...
  • 23/01/2018
    FIC 2018

    Pour son 10ème anniversaire, le Forum International de la Cybersécurité (FIC) réunira l’ensemble des acteurs…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Création d'un site de réservation dans l'événementiel
    < 2000 €
    > En savoir plus
  • Graphiste/infographiste pour la création de personnages en 2D
    < 6 000 €
    > En savoir plus
  • Site internet de réservation pour un traiteur
    A déterminer €
    > En savoir plus
BlueMind_Nouvelle version_leaderboard animée

Lenovo licencie plus de 3000 salariés, Motorola déjà lourdement touché

GlobalK_Azure _pave

Alors que Lenovo est toujours le numéro 1 mondial des vendeurs de PC selon les derniers chiffres de Gartner, le constructeur asiatique licencie. Au total, 5 % de ses effectifs sont concernés.

« Lenovo a dû faire face à des challenges difficiles sur ces principaux marchés », a indiqué le 12 août le groupe chinois lors de l’annonce de ses résultats financiers pour son premier trimestre fiscal (clos le 30 juin dernier). Les ventes de PC et de tablettes sont à la baisse, et sur le marché des smartphones, la compétition s’accélère et la croissance ralentit, « spécialement en Chine », précise Lenovo. « Il y a eu des challenges macro économiques au Brésil et en Amérique latine, ainsi que d’importantes fluctuations de change, intensifiant la compétition qui a, en particulier, touché la profitabilité de Motorola [NDLR : le rachat effectif de Motorola a eu lieu le 1er octobre 2014 pour 2,91 milliards de dollars]. Enfin, Lenovo a connu une évolution rapide du paysage de la demande de technologie dans le secteur de l’entreprise. »

Malgré cet « environnement difficile », tel que le qualifie le fabricant, son activité PC a atteint une part mondiale record de 20,6 %. « Lenovo a gagné des parts dans toutes les zones géographiques et atteint la position de numéro 3 sur le marché américain (13 %). Lenovo a également renforcé sa position de n ° 3 sur le marché de la tablette. ». Quant au marché des smartphones, son volume de vente a augmenté de 68 % en dehors de la Chine.

Réorganisation et licenciements

Mais cela ne suffit pas. Les résultats financiers n’étant pas à la hauteur des espérances. Si le CA de Lenovo est à la hausse de 3 % s’établissant à 10,7 milliards de dollars, les bénéfices nets ont eux reculé de 51 %, à 105 millions de dollars. «Pour réaliser une croissance durable à long terme, nous devons prendre des mesures proactives et décisives dans chacun des secteurs d’activité », a déclaré Yuanqing Yang, président et directeur général de Lenovo.

Des mesures qui passent par la restructuration de l’entité Mobile Business Group (produits Motorola, téléphones mobiles Lenovo, tablettes Android et télévisions intelligentes) avec un alignement du développement, de la production et de la fabrication des smartphones, ainsi qu’une meilleure complémentarité entre Lenovo et Motorola : « Le portfolio de produits sera simplifié et rationnalisé, avec moins de modèles et mieux différenciés », a annoncé le groupe. Sur le marché du PC, le fabricant souhaite atteindre une part de marché de 30 % « en réduisant les coûts pour assurer une croissance durable et rentable ». Gagner en agilité, mieux tirer parti des technologies innovantes, d’Internet, s’axer davantage sur le client… Lenovo liste les efforts à fournir qui devraient permettre d’abaisser les dépenses de 650 millions de dollars au cours du deuxième semestre de l’exercice et d’environ 1,35 milliard sur une base annuelle.

Il faudra aussi en passer par la réduction d’effectif, environ 5 % des 60 000 salariés. Le coût de cette restructuration est estimé à 600 millions.

D’ores et déjà, les licenciements auraient commencé au siège de Motorola situé à Chicago, selon le Chicago Tribune, avec 500 renvois, soit 25 % des salariés dans cette ville américaine. Le journal indique que 20 % des employés de Motorola devraient être concernés par la réduction d’effectif. Rick Osterloh devrait garder sa place de président.

Dans un email très factuel envoyé aux employés, Yuanqing Yang a précisé : « Nous agirons avec logique et respect, rapidité et précision, clarté et cohérence. Quand nos efforts auront abouti, nous serons une entreprise plus agile, plus forte, mieux intégrée et alignée au niveau mondial.»

Auteur : Juliette Paoli

Lenovo licencie plus de 3000 salariés, Motorola déjà lourdement touché
Notez cet article

Laisser un commentaire

Gestion des Identités et des Accès : conférence 7 décembre

Journée de conférence et d’échanges sur les nouvelles tendances IAM/IAG/DAG. Un florilège de sessions enrichissantes, animées par les plus grands experts Témoignage Client d’un très large déploiement IAM La Gestion des Identités et des Accès dans le Cloud etc - Hotel Peninsula, Paris.

Info et inscription

Sondage

Noël : quel cadeau High tech pour vous même ou vos proches? (3 choix possibles)

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Amazon : Bruxelle veut mettre au pas le géant américain - 250 M € à rembourser

    Bruxelles inflige aujourd'hui une amende de plusieurs centaines de millions d'euros à Amazon, alors que…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Lutte contre la fraude, enjeu stratégique de l’ère numérique

    Un projet de dématérialisation des processus ne peut plus être conçu indépendamment d’un système de…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Les services de sécurité managés en plein boom

    D’après le rapport Risk:Value de NTT Security, la pénurie de compétences et l’accès à des…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

elo_processus pointe_skyscraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
banniere_FIC2018_skycrapper